Réseau Voltaire

« Le rôle de l’OTAN dans la sécurité du Golfe »

+

Ma visite aujourd’hui est la première d’un secrétaire général de l’OTAN dans la région du Golfe. Je suis heureux et honoré d’être ici à Doha et je remercie le Qatar d’avoir organisé cette conférence en partenariat avec l’OTAN et la Rand Corporation. Le thème de cette conférence est « le rôle de l’OTAN dans la sécurité du Golfe » et elle illustre le rapprochement entre l’alliance atlantique et les États du Golfe. J’espère qu’elle permettra encore de développer nos liens. Notre dialogue découle naturellement de la transformation de l’OTAN.
Il y a trois raisons pour lesquels l’OTAN doit s’impliquer dans la sécurité de la région du Golfe :
- Les menaces auxquelles nous devons faire face aujourd’hui nous affectent tous. Le terrorisme, les États en déliquescence, la prolifération des armes de destruction massive, le trafic d’êtres humains, d’armes ou de drogues sont désormais des questions globales.
- L’OTAN a changé ; elle ne vise plus seulement à prévenir une guerre majeure en Europe. Nous avons désormais 26 membres et nous sommes engagés dans un grand nombre de missions : maintien de la paix dans les Balkans et en Afghanistan, les efforts humanitaires au Pakistan, le soutien de l’Union africaine au Darfour, des opérations antiterroristes en Méditerranée, des formations de troupes en Irak. Nous tissons des liens avec le monde entier et si nous faisons tout cela, c’est parce que l’OTAN est reconnue pour son efficacité.
- Les pays du Golfe ont changé ; les pays de cette région s’adaptent à la globalisation et cela se traduit par des transformations intérieures compatibles avec les traditions arabo-musulmanes. Mais ces États doivent aux aussi faire face aux grandes menaces globales.
Le nouvel environnement, la nouvelle OTAN et la nouvelle dynamique dans le Golfe nous a poussés à lancer l’initiative d’Istanbul pour la stabilité régionale. Mais ce n’est qu’un début. Nous devons collaborer ensemble dans la lutte contre le terrorisme, la protection des frontières et la gestion de crise par des exercices militaires communs. Nous devons nous sentir co-propriétaires du processus d’Istanbul et développer notre complémentarité.
Je vous remercie.

Source
OTAN

« NATO’s role in Gulf security », par Jaap de Hoop Scheffer, Service de presse de l’OTAN, 1er décembre 2005. Ce texte est adapté d’un discours prononcé au Qatar lors d’une conférence sur le rôle de l’OTAN dans le Golfe arabo-persique organisée conjointement par l’OTAN et la Rand Corporation.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.