Réseau Voltaire

Le gouvernement saoudien signe un contrat d’exploitation de gaz naturel avec un consortium occidental

+

Le gouvernement saoudien a demandé au ministre du Pétrole et des Ressources minières, Ali Al-Naimi, de signer un contrat d’exploitation de gaz pour un montant de 2 milliards de dollars avec un consortium constitué autour du groupe pétrolier anglo-néerlandais Royal Dutch Shell, lundi 10 novembre 2003.
Le Conseil Suprême du Pétrole et le Conseil de la Shoura ont donné leur aval à l’accord, qui comprend la création d’une nouvelle société pour l’exploration et l’exploitation de champs pétrolifères dans une zone de 209 000 km2, au sud du pays.
Shell prendra une participation de 40 % dans le projet, tandis que TotalFinal Elf et Saudi Aramcom en possèderont chacun 30 %.
L’accord entre Shell et Total survient après l’échec, au cours de l’été 2003, du Projet Saoudien relatif au gaz naturel qui prévoyait, sous une forme globale, des projets en matière de production d’énergie, d’eau, ainsi que des projets pétrochimiques, en plus de l’exploration et de l’exploitation de nouvelles ressources en gaz naturel. Deux autres méga-projets relatifs au gaz naturel, qui nécessitaient un investissement de 20 milliards de dollars, ont également été abandonnés.

Source
Arab News (Arabie saoudite)
Arab News est un quotidien saoudien qui propose, en plus de quelques articles originaux, une traduction en anglais des articles d’Asharq Al-Awsat. Celui-ci appartient au Saudi Research Marketing Group du Dr. Abdulmuhsun Alakkas, membre du Conseil consultatif saoudien.

« Cabinet OKs $2 Billion Gas Exploration Project », Arab News, 12 novembre 2003.

Regards du Proche-Orient

Le monde vu du Proche-Orient. Tous les jours, le Réseau Voltaire a relevé les informations publiées dans la presse du Proche-Orient et les a résumé sous forme de dépêches sourcées (mai 2003-janvier 2004).

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.

Les journalistes et la guerre
Les journalistes et la guerre
par Thierry Meyssan
Exclusif : Les projets secrets d'Israël et de l'Arabie saoudite
En parallèle des négociations USA-Iran
Exclusif : Les projets secrets d’Israël et de l’Arabie saoudite
par Thierry Meyssan
Madame Bokova, Palmyre, Sana'a et Ninive exigent votre démission
Lettre ouverte à la directrice générale de l’Unesco
Madame Bokova, Palmyre, Sana’a et Ninive exigent votre démission
par Hassan Hamadé
La main longue de l'Otan
« L’art de la guerre »
La main longue de l’Otan
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
374. Grèce : survivre sous l'euro
« Horizons et débats », 15e année, n° 17, 29 juin 2015
Grèce : survivre sous l’euro
Partenaires
 
373. TTIP et TiSA / Supplément Éducation aux médias
« Horizons et débats », 15e année, n° 15-16, 22 juin 2015
TTIP et TiSA / Supplément Éducation aux médias
Partenaires
 
La Troïka tente d'asphyxier la Grèce quoi qu'il en coûte
La Troïka tente d’asphyxier la Grèce quoi qu’il en coûte
par Ariel Noyola Rodríguez, Réseau Voltaire
 
L'Arabie saoudite soutient le terrorisme en Syrie depuis 2012
Les câbles saoudiens de Wikileaks
L’Arabie saoudite soutient le terrorisme en Syrie depuis 2012
par Elie Hanna , Réseau Voltaire
 
En Italie, une école de Prédateurs
« L’art de la guerre »
En Italie, une école de Prédateurs
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
La Grèce est-elle sur le point d'abandonner l'euro ?
La Grèce est-elle sur le point d’abandonner l’euro ?
par Ariel Noyola Rodríguez, Réseau Voltaire