Réseau Voltaire

« Nous devons maintenir le cap en Afghanistan et en Irak »

+

Il y a deux ans, les États-Unis sont allés en Afghanistan pour vaincre les criminels d’Al Qaïda qui avaient détruit le Wold Trade Center et pour faire tomber le régime des Talibans. Aujourd’hui, le président afghan Hamid Karzaï s’est mis au travail et élabore un nouveau système politique basé sur les fondements de la démocratie, restant ancré dans la religion mais permettant aux femmes de participer à la vie civile.
L’Afghanistan se reconstruit politiquement et économiquement avec le soutien de la communauté internationale. Beaucoup reste à faire, les Talibans souhaitent revenir au pouvoir et des chefs régionaux résistent encore au pouvoir central, mais les États-Unis ont déjà fait beaucoup en menant l’action de dizaines de pays engagés dans ce pays.
En Irak, 130 000 soldats américains font preuve du même dévouement qu’en Afghanistan. Saddam et ses assassins avaient gazé leur peuple, envahi leurs voisins, s’étaient associés à des terroristes (Saddam était lui-même un terroriste), ont gaspillé les richesses du pays pour s’acheter des palais et des armes et menaçaient la région malgré douze ans d’avertissement de l’ONU. Certains de ses fidèles continuent d’attaquer nos troupes, mais leur défaite est certaine, comme l’est celle des terroristes étrangers. L’Autorité provisoire de la Coalition en Irak et le Conseil de gouvernement irakien travaillent ensemble. Ils construisent une démocratie et s’apprêtent à rendre leur souveraineté aux Irakiens.
L’adoption à l’unanimité de la résolution 1511 du Conseil de sécurité, les 20 milliards alloués par le Congrès et les 13 milliards souscrits à la conférence de Madrid démontrent que la communauté internationale se rassemble pour construire la paix. L’Irak est une mise à l’épreuve dont nous allons triompher. Au nom des valeurs que notre civilisation vénère, nous devons persévérer en Irak et en Afghanistan. L’Histoire jugera et nous avons confiance dans son verdict.

Source
Le Monde (France)

« Nous devons maintenir le cap en Afghanistan et en Irak, par Colin L. Powell, Le Monde, 19 novembre 2003.

Colin L. Powell

Colin L. Powell Assistant aux affaires de Sécurité nationale du président Reagan (1987-1989) et chef d’état-major de l’armée états-unienne (1989-1993) sous la présidence de George Herbert Walker Bush. Secrétaire d’État des États-Unis sous la présidence de George W. Bush (2001-05).

 
Discours de Colin Powell devant l’AIPAC, 30 mars 2003
American Israel Public Affairs Committee
 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.