Réseau Voltaire

Un quotidien israélien affirme qu’Israël a refusé un cessez-le-feu proposé par la Syrie

+

Le quotidien israélien Maariv a affirmé, mercredi 3 décembre 2003, qu’Israël avait récemment rejeté une proposition syrienne de garantir un cessez-le-feu durable à la frontière libano-israélienne.
Selon les informations recueillies par le journal, cette proposition prévoyait l’engagement d’Israël à cesser les violations de l’espace aérien libanais auxquels se livrent ses avions de chasse et à interrompre ses activités militaires à sa frontière nord. En échange, Damas s’engageait à garantir la suspension des opérations anti-israéliennes du Hezbollah et le maintien du calme sur le plateau du Golan.
Cette offre de cessez-le-feu ferait partie des gages de bonne volonté fournis par la Syrie à Israël, afin de reprendre les négociations.
Jusqu’ici, les Israéliens se sont montrés très sceptiques quant à cette volonté syrienne de renouer le dialogue. Lundi, le président Bashar al-Assad avait ainsi déclaré au New York Times qu’il souhaitait que les États-Unis servent d’intermédiaire entre Tel Aviv et Damas. Des propos jugés « encourageants » par le ministre des Affaires étrangères israélien, Silvan Shalom, qui s’est cependant empressé d’ajouter que « parler ne suffit pas »

Source
L&8217;Orient Le Jour (Liban)

« Liban-Sud - Israël a rejeté une garantie de cessez-le-feu proposée par Damas, affirme « Maariv » », L’Orient Le Jour

Regards du Proche-Orient

Le monde vu du Proche-Orient. Tous les jours, le Réseau Voltaire a relevé les informations publiées dans la presse du Proche-Orient et les a résumé sous forme de dépêches sourcées (mai 2003-janvier 2004).

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.