Réseau Voltaire

L’Iran demande à Dominique de Villepin l’application complète de la Déclaration de Téhéran

+

Le secrétaire du Conseil Suprême de Sécurité nationale, Hassan Rowhani, a rencontré, jeudi 15 janvier 2004, le ministre des Affaires étrangères français, Dominique de Villepin, avec lequel il a évoqué différentes questions bilatérales.
Au cours de ces entretiens, Hassan Rowhani a qualifié la Déclaration de Téhéran de « nouveau test pour l’Iran et l’Union européenne pour réduire leurs différences ». Soulignant l’instabilité des relations entre les deux entités au cours des 20 dernières années, il a indiqué que l’application entière de la Déclaration de Téhéran permettrait aux deux parties de prendre des mesures supplémentaires permettant l’expansion de leurs relations.
Selon lui, l’accord signé entre l’Iran et trois pays européens sur la sécurité régionale et la constitution d’une zone libre de toute arme de destruction massive au Proche-Orient, est considéré comme un pas concret vers un renforcement de la stabilité et la sécurité dans la région, même s’il faut encore construire une confiance entre l’Iran et l’Europe.
Se référant aux intérêts communs des deux partenaires dans plusieurs dossiers clés régionaux ou internationaux, il a affirmé que les plus importantes questions impliquant des intérêts mutuels sont la stabilité et la sécurité en Irak et en Afghanistan, la sécurité de l’énergie, la sécurité du Golfe persique, les développements en Asie centrale et dans le Caucase, la paix au Proche-Orient, le démantèlement des armes de destruction massive, l’éradication du terrorisme et la lutte contre le trafic de drogue.
De son côté, Dominique de Villepin a décrit les négociations entre les partenaires européens (la France, l’Allemagne et l’Angleterre), et la République islamique d’Iran, comme étant très importantes bien qu’elles se soient focalisées sur la non-prolifération des armes de destruction massive. Mais, a-t-il ajouté, les discussions visaient en réalité à améliorer les liens entre l’Iran et l’Europe, et il a souligné la nécessité d’une application complète de la Déclaration de Téhéran par les quatre signataires.

Source
IRNA (Iran)
L’IRNA est l’agence de presse officielle de la République islamique d’Iran. Elle publie, sous forme de dépêches, une fidèle retranscription des débats qui traversent le pouvoir national, ainsi qu’un compte rendu détaillé de son action diplomatique.

« Rowhani : Tehran Declaration a serious test for Iran, EU to patch up differences », IRNA, 15 janvier 2004.

Regards du Proche-Orient

Le monde vu du Proche-Orient. Tous les jours, le Réseau Voltaire a relevé les informations publiées dans la presse du Proche-Orient et les a résumé sous forme de dépêches sourcées (mai 2003-janvier 2004).

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.