Réseau Voltaire

Une nouvelle vidéo montre le véritable visage de la terreur en Irak

+

Chaque jour, les médias atlantistes continuent à ne rapporter que les victimes civiles d’attentats qu’ils attribuent, sans apporter d’élément de preuve, à des terroristes fondamentalistes ou partisans de Saddam Hussein. Ils n’évoquent pas plus la possibilité d’une stratégie de la tension destinée à justifier l’occupation illimitée du pays et le contrôle par la Coalition de la deuxième réserve de pétrole mondiale. Fort heureusement des fuites de documents divers viennent régulièrement contredire cette fausse représentation concoctée par le Pentagone.
Ainsi, une vidéo-souvenir attribuée à un membre de la société de mercenariat basée au Royaume-Uni Aegis Defense Services, qui fut mise en ligne sur le site personnel d’un employé de la même firme puis promptement retirée face aux réactions des internautes, montre l’occupant d’un véhicule, visiblement dans un état de paranoïa avancé, tirant aveuglément des rafales d’arme automatique sur tout véhicule s’approchant un peu trop près de lui tout au long d’un périple aux environs de Bagdad. Une musique d’Elvis Presley vient ajouter une touche de cynisme à un document qui, dans le registre de la terreur, n’a rien à envier aux tortures d’Abou Ghraib. D’une part il démontre clairement que les occupants sont une cible privilégiée des attaques-suicides, mais également l’impunité totale dont jouissent les troupes d’occupation et leurs subsidiaires dans un pays officiellement « libéré de la tyrannie » et sur la voie de la démocratie.
La société Aegis Defense Services est dirigée par l’ancien officier de la Garde écossaise Tim Spicer, qui fut impliqué par le passé dans des entraves aux sanctions de l’ONU en Sierra Leone ainsi qu’une tentative de coup d’Etat en Papouasie Nouvelle-Guinée. Aegis s’est vue attribuer un contrat de sécurité pour la somme de 293 millions de dollars en Irak.
Cliquez ici pour visionner la vidéo au format Windows Media (streaming).

Arthur Lepic

Arthur Lepic Journaliste et traducteur, basé en Extrême-Orient. Il s’est spécialisé dans l’étude des stratégies énergétiques et des guerres de ressources, dans le contexte de l’épuisement progressif des principaux gisements exploités d’hydrocarbures.

 
Tiraspol, base avancée de l
Tiraspol, base avancée de l’armée russe ?
Pridnestrovie - 2e partie
 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.