Réseau Voltaire

« Une descente dans le déshonneur »

+

Edward M. Kennedy a affirmé dans un récent discours que l’Irak serait le Vietnam de George W. Bush. La réalité est bien pire et l’Irak pourrait en réalité être l’Algérie de l’Amérique.
Jour après jour, cette sale guerre devient plus sale : les troupes états-unienne et de la Coalition subissent des pertes, des civils irakiens sont tués dans des échanges de tirs et des mauvais traitements sur les prisonniers sont de plus en plus nombreux. Nous sommes dans une situation de guérilla urbaine, un type de guerre radicalement différente de celles où, par le passé, les États-Unis ont eu à affronter des guérillas. Ici, c’est le tissu urbain, et pas les montagnes ou la jungle, qui est l’environnement idéal de la guérilla. Durant la guerre d’Algérie, pour détruire le FLN, les autorités françaises estimèrent que les tactiques conventionnelles ne pouvaient pas fonctionner et ils utilisèrent donc la torture systématique, les exécutions extrajudiciaires et leur propre forme de terrorisme. Cela permis de reprendre le contrôle d’Alger, mais cela mobilisa la population algérienne contre toute possibilité de maintien de la domination française sur le pays.
Cette histoire est très bien rendue dans le docu-drama de Gillo Pontecorvo de 1967, « La Bataille d’Alger », un film visionné l’an dernier par les responsables du Pentagone. Il semble malheureusement que les militaires se soient plus inspirés des méthodes décrites dans le film que de sa leçon : l’emploi abusif de la force ne nous fera pas gagner en Irak.

Source
Los Angeles Times (États-Unis)

« A Descent Into Dishonor », par Andrew J. Bacevich, Los Angeles Times, 8 avril 2004.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.

Les journalistes et la guerre
Les journalistes et la guerre
par Thierry Meyssan
Exclusif : Les projets secrets d'Israël et de l'Arabie saoudite
En parallèle des négociations USA-Iran
Exclusif : Les projets secrets d’Israël et de l’Arabie saoudite
par Thierry Meyssan
Madame Bokova, Palmyre, Sana'a et Ninive exigent votre démission
Lettre ouverte à la directrice générale de l’Unesco
Madame Bokova, Palmyre, Sana’a et Ninive exigent votre démission
par Hassan Hamadé
Les projets de réorganisation du « Moyen-Orient élargi »
Les projets de réorganisation du « Moyen-Orient élargi »
par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire
 
La main longue de l'Otan
« L’art de la guerre »
La main longue de l’Otan
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
374. Grèce : survivre sous l'euro
« Horizons et débats », 15e année, n° 17, 29 juin 2015
Grèce : survivre sous l’euro
Partenaires
 
373. TTIP et TiSA / Supplément Éducation aux médias
« Horizons et débats », 15e année, n° 15-16, 22 juin 2015
TTIP et TiSA / Supplément Éducation aux médias
Partenaires
 
La Troïka tente d'asphyxier la Grèce quoi qu'il en coûte
La Troïka tente d’asphyxier la Grèce quoi qu’il en coûte
par Ariel Noyola Rodríguez, Réseau Voltaire
 
L'Arabie saoudite soutient le terrorisme en Syrie depuis 2012
Les câbles saoudiens de Wikileaks
L’Arabie saoudite soutient le terrorisme en Syrie depuis 2012
par Elie Hanna , Réseau Voltaire