Réseau Voltaire

Bassin du Nil : l’Ouganda lance un projet de 32,8 millions de dollars

| Kampala (Ouganda)
+

Le gouvernement ougandais a lancé un projet de 32,8 millions de dollars pour la gestion durable du bassin du Nil, a rapporté lundi la presse ougandaise.

Selon Sowed Sewagudde, responsable au minsitère des Terres et de l’Eau, ce projet assurera un développement durable du Nil dans l’intérêt de dix pays, à savoir l’Egypte, le Soudan, l’Erythrée, l’Ethiopie, l’Ouganda, le Kenya, le Rwanda, le Burundi, la République démocratique du Congo (RDC) et la Tanzanie.

Il a affirmé que le fonds avait déjà été versé à l’Initiative du bassin du Nil chargé de gérer ce projet de six ans, qui concerne l’environnement, l’électricité, le commerce et l’agriculture.

"Si l’Ouganda, par exemple, a assez d’électricité, il peut en vendre au Kenya et acheter les céréales du Kenya", a-t-il ajouté.

Source
Xinhua (Chine)
#Xinhua (Chine)

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.