Réseau Voltaire

Pour le Hezbollah, Al Qaïda est une fabrication des États-Unis

+

Intervenantsur la scène internationale par le biais d’une cassette vidéo diffusée par Al-Jazeera, Ayman al-Zawahiri, présenté comme le « n°2 d’Al Qaïda », a appelé à l’union entre les sunnites et les chiites contre Israël. Il était temps : à l’évidence, la marque « Al Qaïda » a perdu l’essentiel de son attractivité en quelques jours ; les foules musulmanes se tournent vers le Hezbollah au fur et à mesure qu’il inflige des pertes à Tsahal.

Depuis cinq ans, « Al Qaïda » symbolisait une forme de résistance à l’oppression états-uno-israélienne. La marque sunnite inspirait un mélange d’admiration pour son radicalisme et de dégoût pour ses méthodes. Au contraire, le Hezbollah chiite suscite une admiration sans partage, pour son courage au combat et son respect des règles de la guerre.

Interrogé par l’agence Ria-Novosti, un porte-parole du Hezbollah a déclaré : « L’enregistrement des déclarations d’Ayman al-Zawahiri diffusé par la chaîne de télévision Al-Jazeera était un faux fabriqué par les services de renseignement états-uniens et israéliens ». Il a souligné que le Hezbollah n’a jamais entretenu et n’entretiendra jamais de liens avec Al Qaïda étant donné que sur tous les plans, surtout religieux et idéologique, il se distingue de cette organisation. « Le Hezbollah défend les intérêts du Liban et du monde arabe tout entier alors qu’Al Qaïda fait le jeu de l’administration états-unienne et que ses actions ne font que porter préjudice à l’islam et à tous les musulmans », a-t-il conclu.

Il ne s’agit pas là d’une position nouvelle. En 2002, des contacts avaient eu lieu entre le département d’État des États-unis et le Hezbollah. Au cours des discussions, la délégation US avait demandé au parti libanais de lui fournir toute information dont il disposerait sur Ossama ben Laden. Ce à quoi le Hezbollah avait répondu qu’il ne disposait d’aucune information sur les agents états-uniens que leur employeur ne connaisse déjà.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.