Réseau Voltaire

Les États-Unis créent une garde prétorienne pour Fouad Siniora

| Paris (France)
+

Le quotidien conservateur canadien, The Globe and Mail, révèle dans son édition du 1er décembre 2006 que les États-Unis forment depuis 17 mois une garde prétorienne pour défendre le gouvernement qu’ils ont mis en place au Liban à la faveur de l’assassinat de Rafik Hariri.

Selon Ahmad Fatfat, ministre de l’Intérieur par intérim, M. Siniora aurait convaincu l’Arabie séoudite, les Émirats arabes unis, le Koweït et l’Égypte d’aider à la constitution de cette force. Il aurait fait valoir sa qualité de sunnite et brandit le spectre d’un Liban gouverné par une coalition dominée par des chiites.

Les États-Unis ont identiquement formé une garde prétorienne pour défendre le président Mahmoud Abbas en palestine après qu’il eut perdu les élections législatives au profit du Hamas. Cette situation a conduit à un début de guerre civile.

Source : « West helps Lebanon build militia to fight Hezbollah » par Mark MacKinnon, The Globe and Mail, 1er décembre 2006.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.