Réseau Voltaire

À son tour, la Syrie découple sa monnaie du dollar

| Paris (France)
+

Après la récente initiative koweitienne visant à limiter l’inflation et le coût des importations provenant d’Europe en dissociant sa monnaie du dollar états-unien, la Syrie est le deuxième pays du Moyen-Orient en moins de quinze jours qui annonce sa décision de lier sa monnaie, la livre syrienne, à un panier de devises plus diversifié à compter du mois de juillet 2007.
Ayant converti en euros la moitié de ses réserves durant l’été 2006, la banque centrale syrienne espère que cette nouvelle mesure ralentira la hausse des prix affectant le pays parallèlement à la chute du dollar face à l’euro. Cela devrait en outre inciter les Emirats Arabes Unis et le Qatar, deux autres pays de la région gravement touchés par l’inflation, à suivre l’exemple.
Simultanément, la banque de conseil en investissements Morgan Stanley, qui surveille de près cette tendance inflationniste ainsi que la hausse inquiétante des taux d’intérêts, vient d’émettre un signal d’alarme quant à un possible repli des marchés boursiers. Malgré les profits records enregistrés sur les places mondiales, c’est la cinquième fois seulement depuis 1980, et la première fois depuis l’éclatement de la bulle Internet que Morgan Stanley émet un tel avis de correction des marchés.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.