Réseau Voltaire

L’UBS, vache à lait du mouvement sioniste ?

| Berne (Suisse)
+

Une cinquantaine de ressortissants états-uniens ont déposé une plainte collective dans leur pays contre la banque suisse UBS, l’accusant d’avoir mené des transactions en Iran sans ignorer que l’argent versé serait utilisé pour financer le Hamas et le Hezbollah, lesquels auraient tué ou blessés des États-uniens lors d’attentats entre 1997 et 2001.

Les plaignants réclament 500 millions de dollars de dommages et intérêts.

Cette opération est organisée par le Shurat HaDin, une organisation israélienne qui ne fait pas mystère de ses liens avec le Mossad, le Shin Bet et Tshal. Elle coordonne des actions en justice dans le monde entier contre la résistance palestinienne et libanaise afin de « frapper au porte-monnaie les ennemis d’Israël » (sic). Elle a fait aussi bien condamner l’Autorité palestinienne que fermer la succursale de la Banque arabe aux USA et poursuit même les gouvernement syrien et iranien devant toutes sortes de juridictions.

En France, le Shurat HaDin s’est illustré en organisant les procès contre le journaliste Charles Enderlin et France 2, qui avaient eu l’audace de rendre compte d’une bavure de l’armée israélienne.

Outre qu’UBS est une vache à lait déjà ponctionnée dans les années 90 par le Congrès juif mondial, cette nouvelle action vise à dissuader la Confédération helvétique de continuer à servir d’intermédiaire dans les négociations secrètes irano-US.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.