Réseau Voltaire
Roman photo d’actualité

11 septembre : « Je demande pardon »

Il n’a fallu que trois jours à Jean-Marie Bigard pour « demander pardon » d’avoir remis en question la version officielle du 11 septembre et fait référence au documentaire Loose Change et au livre L’Effroyable imposture. Face aux violentes réactions de plusieurs éditorialistes et responsables politiques, l’humoriste a répondu par un court communiqué : « Je demande pardon à tout le monde pour les propos que j’ai tenus. Je ne parlerai plus jamais des événements du 11 septembre. Je n’émettrai plus jamais de doutes. J’ai été traité de révisionniste, ce que je ne suis évidemment pas. » Pourtant, du Japon à l’Italie en passant par les États-Unis, le Canada et le Venezuela, les mêmes propos ont été tenus par des parlementaires et des présidents. Doivent-ils aussi demander pardon ? C’est l’objet de ce roman photo.

+

Vous pouvez télécharger le roman photo Je demande pardon en bonne qualité au format PDF. Les listes de diffusion du Réseau Voltaire sont actuellement hors service, alors n’hésitez pas à le diffuser autour de vous ! Vous pouvez l’imprimer et l’afficher sur votre lieu de travail et le donner à vos voisins et amis dépourvus de connexion Internet.

JPEG - 87.6 ko
JPEG - 49.2 ko
JPEG - 87 ko
JPEG - 85.4 ko
JPEG - 97.8 ko
JPEG - 79.3 ko
JPEG - 85.3 ko
JPEG - 102.3 ko

Documents joints

 
Je demande pardon

Le roman photo d’actualité à diffuser autour de soi !


(PDF - 1.1 Mo)
 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.