Réseau Voltaire

« L’Amérique a une obligation morale à aider au développement des nations pauvres »

+

Maintenant que George W. Bush a un second mandat, il va poursuivre son objectif de développement économique des pays pauvres avec la même détermination qui a rendu possible la libération de l’Irak et celle de l’Afghanistan. George W. Bush se place ainsi dans la lignée de John F. Kennedy qui créa l’USAID en 1961.
Aider les sociétés pauvres à prospérer fait partie depuis longtemps de nos objectifs internationaux, mais il s’agit d’une tâche difficile car il n’y a pas que le facteur économique qui entre en jeu. Le développement, la démocratie et la sécurité sont inextricablement liés. Le développement est également au cœur de notre sécurité car il y a un lien entre la pauvreté et le terrorisme. Peu de terroristes sont pauvres, mais la frustration née de la pauvreté peut laisser la place à l’extrémisme.
Les causes principales de la pauvreté sont l’injustice sociale et la mauvaise gouvernance. Les États-Unis ont compris que la guerre au terrorisme ne pourrait pas être gagnée si nous ne faisions pas face aux racines de la pauvreté. C’est en partie grâce au développement durable que nous battrons le terrorisme. Il s’agit d’une tâche majeure que nous allons devoir affronter en suivant les axes mis en évidence lors du sommet de Monterrey en 2002 : croissance du secteur privé, développement social et bonne gestion des ressources. Nous ferons cela en mettant en place la politique la plus créative depuis la constitution de l’USAID. D’ici 2006, l’aide des États-Unis aux pays pauvres représentera 65 % de l’aide versée par le G7.

Source
Gulf News (Émirats arabes unis)
Gulf News est le principal quotidien consacré à l’ensemble du Golfe arabo-persique, diffusé à plus de 90 000 exemplaires. Rédigé à Dubaï en langue anglaise, il est principalement lu par la trés importante communauté étrangère vivant dans la région.
Le Monde (France)

« America has a moral obligation to help develop poor nations », par Colin L. Powell, Gulf News, 5 janvier 2005.
« L’aide au développement des pays pauvres, une obligation morale », Le Monde, 7 janvier 2005.

Colin L. Powell

Colin L. Powell Assistant aux affaires de Sécurité nationale du président Reagan (1987-1989) et chef d’état-major de l’armée états-unienne (1989-1993) sous la présidence de George Herbert Walker Bush. Secrétaire d’État des États-Unis sous la présidence de George W. Bush (2001-05).

 
Discours de Colin Powell devant l’AIPAC, 30 mars 2003
American Israel Public Affairs Committee
 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.