Réseau Voltaire

Dick Cheney aurait commandité l’assassinat de Rafic Hariri

| Beyrouth (Liban)
+

Dans un entretien à la télévision Russia Today, le journaliste états-unien Wayne Madsen a confirmé les informations de son collègue Seymour Hersh sur l’existence d’escadrons de la mort US placés sous la direction exclusive du vice-président Cheney, de 2001 à 2008, et lié à une structure israélienne équivalente.

Prolongeant ces révélations, Wayne Madsen a déclaré avoir recoupé diverses sources et être en mesure d’affirmer que Dick Cheney avait ordonné l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais, Rafic Hariri (14 février 2005). Cette information surgit quelques semaines après l’installation par l’ONU du Tribunal spécial pour le Liban, principalement chargé de juger ce meurtre.

L’existence de plans pour assassiner des leaders politiques dans le monde entier a été évoquée par Bob Woodward dans le Washington Post dès janvier 2002. Wayne Madsen avait alors révélé le nom des premières cibles (le leader papou Theys Eluay, le ministre de la Justice du Nigéria Chef Bola Ige, le gouverneur de la province d’Aceh Abdullah Syaffi, et le chef des milices chrétiennes libanaises Elie Hobeika). La stratégie de ces escadrons de la mort avait été précisée un mois et demi plus tard par Thierry Meyssan dans L’Effroyable imposture 1 (chapitre 10). Le réseau logistique ayant préparé l’assassinat de Rafic Hariri a été détaillé dans L’Effroyable imposture 2.

Réseau Voltaire International

Voltaire, édition internationale

Dick Cheney, le patron des Républicains
Dick Cheney, le patron des Républicains
La guerre comme politique
 
Les ombres du rapport Cheney
Les ombres du rapport Cheney
Convergence des politiques énergétique et militaire
 
Le dispositif Cheney
Le dispositif Cheney
Fabrication de la guerre contre l’Irak
 

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.

 Incorporer le yuan aux Droits de tirage spéciaux
Le défi de la Chine face au FMI
Incorporer le yuan aux Droits de tirage spéciaux
par Ariel Noyola Rodríguez
4 millions de morts en Afghanistan, au Pakistan et en Irak depuis 1990
Les victimes ignorées des guerres de l’Occident
4 millions de morts en Afghanistan, au Pakistan et en Irak depuis 1990
par Nafeez Mosaddeq Ahmed
369. La paix en Europe en danger
« Horizons et débats », 15e année, n° 11, 20 avril 2015
La paix en Europe en danger
Partenaires
 
Escalade des USA et de l'Otan en Europe
Escalade des USA et de l’Otan en Europe
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire International
 
Entretien de Bachar el-Assad avec France2
Entretien de Bachar el-Assad avec France2
par Bachar el-Assad, Réseau Voltaire International
 
Les sanctions unilatérales violent les accords internationaux
Les sanctions unilatérales violent les accords internationaux
par Alfred de Zayas, Réseau Voltaire International
 
Résolution 2216 et débats (Yémen)
Résolution 2216 et débats (Yémen)
Réseau Voltaire International
 
Italie, 80 millions d'euros par jour de dépense militaire
« L’art de la guerre »
Italie, 80 millions d’euros par jour de dépense militaire
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire International
 
368. Les sanctions unilatérales sont illégales en Droit international
« Horizons et débats », 15e année, n° 9-10, 13 avril 2015
Les sanctions unilatérales sont illégales en Droit international
Partenaires