Réseau Voltaire
41 anciens responsables états-uniens de l’anti-terrorisme et du renseignement mettent en cause la version officielle du 11-Septembre

37/41 : Capitaine Eric H. May

+
JPEG - 15.5 ko

Le capitaine Eric H. May est ancien officier de renseignement de l’armée des États-Unis. Ancien inspecteur et interprète dans l’équipe fondatrice du traité intermédiaire sur les armes nucléaires. May est un parmi plus de 100 éminents États-uniens ayant signé la pétition d’octobre 2004 exhortant le Congrès pour une nouvelle enquête immédiate sur le 11/9 [1]

En 2005, le capitaine Eric May a écrit : « En tant qu’ancien officier de l’armée, ma tendance immédiate après le 11-Septembre était de me rallier aux couleurs et de défendre mon pays contre ce que je pensais être une entité entièrement arabe, insidieuse et malveillante, appelée al-Qaïda. »

« En fait, en avril 2002, j’ai voulu être réaffecté pour retourner servir mon pays en ces temps de péril… »

« Maintenant, je vois les événements du 11-Septembre du même point de vue que le professeur David Ray Griffin, auteur du livre Le Nouveau Pearl Harbor : comme une question impliquant l’une ou l’autre de ces solutions :
A) la participation passive de la Maison-Blanche par un renoncement délibéré aux procédures appropriées de la Défense qui (si elles avaient été suivies) auraient mené à une identification et à une confrontation rapide avec les avions commerciaux qui ont percuté les tours WTC1 et WTC2, ou pire …
B) l’exécution d’un complot par des éléments dissidents du gouvernement, en commençant par la Maison-Blanche elle-même, en créant un spectacle de destruction qui mènerait les États-Unis à l’invasion du Moyen-Orient… » [2]

Traduction
ReOpen911.info

Portrait suivant : (38/41) Capitaine Gregory M. Zeigler
Liste des 41 personnalités

 
1/41 : Terrell E. Arnold
1/41 : Terrell E. Arnold
41 anciens responsables états-uniens de l’anti-terrorisme et du renseignement mettent en cause la version officielle du 11-Septembre
 
2/41 : Angelo Codevilla
2/41 : Angelo Codevilla
41 anciens responsables états-uniens de l’anti-terrorisme et du renseignement mettent en cause la version officielle du 11-Septembre
 
3/41 : Edward Peck
3/41 : Edward Peck
41 anciens responsables états-uniens de l’anti-terrorisme et du renseignement mettent en cause la version officielle du 11-Septembre
 
4/41 : lieutenant-colonel Karen Kwiatkowski
4/41 : lieutenant-colonel Karen Kwiatkowski
41 anciens responsables états-uniens de l’anti-terrorisme et du renseignement mettent en cause la version officielle du 11-Septembre
 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.