Réseau Voltaire

La guerre tue trois enfants chaque jour en Afghanistan

+

Environ trois enfants meurent chaque jour en Afghanistan, victimes des attentats, des bombardements et des affrontements armés entre l’insurrection et les forces d’occupation des États-Unis et de l’OTAN, a dénoncé l’ONG Afghanistan Rights Monitor (ARM).

Selon les informations fournies à la presse par le directeur de cette organisation non gouvernementale, Ajmal Samadi, en 2009 au moins 3 enfants sont morts chaque jour dans des incidents liés à la guerre, la plus meurtrière depuis octobre 2001.

L’an dernier, plus de 1 050 enfants afghans ont été tués par des bombes artisanales, des mines antipersonnel laissées par les conflits précédents, ou des frappes aériennes des forces du Pentagone et de l’OTAN, selon cette organisation, rapporte Prensa Latina.

Par ailleurs, cinq personnes, dont quatre policiers, ont été tuées et trois étasuniens ont été blessés par l’explosion d’une bombe visant un convoi de troupes dans la province orientale de Nagarhar, selon des sources officielles.

Réseau Voltaire International

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.