Réseau Voltaire

Le Réseau Voltaire change son site Internet

Le Réseau Voltaire met en ligne une nouvelle version de son site Internet. Le changement de maquette accompagne une évolution sur le fond. L’accent est mis sur la dimension internationale du réseau et la navigation est facilitée entre les langues. Grâce au travail des traducteurs bénévoles, le site est aujourd’hui proposé en français, allemand, anglais, arabe, espagnol, italien, portugais et russe. Une attention particulière a été portée à la lisibilité afin de rendre agréable la consultation des articles de fond qui constituent la valeur de ce site. Les auteurs, eux aussi bénévoles, sont mis en avant, car c’est leur expertise qui permet d’offrir ce contenu de qualité. Enfin, les textes sont placés dans leur contexte avec la constitution de véritables dossiers.

+
JPEG - 54 ko

Fait rare pour un site Internet, la précédente maquette, mise en place en 2002, est restée à peu près la même durant neuf ans. Comme pour le fond, nous avions choisi de ne pas suivre les modes. Cela a permis au site de ne pas se démoder trop rapidement. L’expérience a montré que la structure était assez robuste pour résister à l’épreuve du temps. Mais en neuf ans, le Réseau Voltaire a beaucoup évolué et il avait besoin d’un site qui corresponde à cette transformation. La nouvelle maquette a été réalisée par Raphaël Meyssan (Editorial-Design.org), qui a pensé le graphisme en même temps qu’une réorganisation en profondeur du site. Voltairenet.org n’est en effet pas une simple publication sur Internet. C’est aussi un outil d’organisation qui a permis d’imposer le Réseau Voltaire comme une source d’information alternative, malgré des moyens économiques infimes par rapport aux médias traditionnels. Avec près de 60 000 articles, Voltairenet.org est disponible en huit langues et accueille chaque jour plus de 50 000 visiteurs venant de diverses régions du monde.

Une dimension internationale

Le Réseau Voltaire a connu de nombreux changements depuis sa création, en France en 1994, et le lancement de son site Internet trois ans plus tard. La petite agence de presse traitant de la politique française s’est transformée en une source d’information reconnue à travers le monde sur les questions de politique internationale.

L’association a dès le début choisi un fonctionnement en réseau et tissé autour d’elle un maillage de compétences, cherchant à mettre en valeur les personnes et les groupes experts dans un domaine. Ainsi, dès 2000, son site Internet a intégré les articles de publications spécialisées sur la politique de la France en Afrique, la prohibition des drogues et le développement des mafias, la lutte contre le sida ou encore la vigilance contre l’extrémisme (intolérance, désignation de boucs émissaires, culte de la violence).

En 2002, le Réseau Voltaire a mis en place un site d’information à vocation internationale. Il y a intégré un réseau de presse réunissant une quinzaine de publications, d’abord en Amérique latine au cours des années 2004-2006, puis au Proche-Orient depuis 2007. Des versions du site ont été mises en ligne dans plusieurs langues. Puis l’ensemble de ces publications et de ces langues ont été rassemblées en un même site, Voltairenet.org.

Le caractère international était cependant peu visible dans la maquette créée en 2002, aux prémisses de ce changement de dimension. Les différentes langues apparaissaient de manière cloisonnée et un lecteur francophone ou anglophone pouvait difficilement savoir qu’il existait de nombreux articles en espagnol ou en arabe. La maquette que nous mettons en place en 2011 met donc l’accent sur cette dimension internationale. Les articles dans d’autres langues sont systématiquement indiqués : au sein d’une rubrique, dans un dossier thématique, sur la page d’un auteur ou encore lors d’une recherche. Une sorte de « mini-une » présente la totalité des articles dans toutes les langues : d’un côté une sélection des principaux articles par langue, et de l’autre une liste dont on peut limiter l’affichage aux langues que l’on maîtrise. Cette « mini-une » est présente en bas de tous les articles afin de faciliter la navigation. De cette manière, on consulte le site dans sa langue préférée, tout en ayant connaissance du contenu dans la ou les autres langues que l’on comprend.

JPEG - 50.1 ko

Un graphisme tout en nuances
pour faciliter la lisibilité

Pour accompagner des informations sur une politique internationale conflictuelle, nous avons choisi un graphisme tout en douceur et en nuances. Cet espace calme de lecture et de réflexion constitue une parenthèse face au tourbillon des évènements internationaux.

Ce choix graphique avait été adopté dès 2002. Il est approfondi avec cette nouvelle maquette. Une dominante de couleur beige clair est utilisée en nuances et en dégradés pour mettre en valeur et distinguer les différents contenus. Une carte du monde englobe la page et donne une impression d’élargissement du champ de vision, tandis que les titres utilisent mieux la largeur de l’écran.

Les caractères utilisés pour les textes sont travaillés afin de faciliter au maximum la lisibilité. Un zoom est proposé pour rendre agréable la lecture d’articles souvent extrêmement longs. Il permet non seulement d’augmenter la taille des caractères, mais aussi d’agrandir l’espace réservé au texte en faisant disparaître les éléments contextuels. Les nuances de beige et les petites images en sépia permettent par ailleurs d’identifier les éléments de la page sans perturber l’œil.

Alors que la mode est aux articles courts, rédigés presque « en direct », nous privilégions les articles longs, travaillés à tête reposée, documentés et sourcés. Les écoles de journalisme et des spécialistes de la presse sur Internet affirment que seuls les textes courts conviennent à ce support. Depuis des années, nous mettons en pratique le contraire.

La place de l’auteur

La nouvelle maquette met particulièrement en valeur les auteurs. Leur nom est indiqué directement sous le titre de l’article et un bloc leur est consacré à côté du texte. On y trouve leur photographie, une courte biographie, leurs derniers articles et des liens pour consulter tous leurs articles et même leur envoyer un message privé. Enfin, ils disposent d’une page dédiée rassemblant tous leurs articles dans les différentes langues.

Mettre en valeur l’auteur d’un article peut sembler évident. Ce n’est pourtant pas la pratique de beaucoup de sites de presse où leur nom est souvent présenté en petit, voire relégué en fin d’article, c’est-à-dire invisible sur un écran qui n’affiche que le haut de l’article. Quant aux pages qui présentent tous les textes d’un auteur, elles sont assez rares. Ces choix graphiques sont révélateurs de la continuelle et importante dégradation de la profession journalistique. Les vraies signatures de presse sont devenues exceptionnelles, tandis que les petites mains remaniant les dépêches d’agences sont devenues la norme. En valorisant ses auteurs, le Réseau Voltaire cherche à remettre en valeur les personnes vraiment compétentes. Et le travail des traducteurs bénévoles permet à leurs analyses d’être lues à travers le monde.

L’information dans son contexte

Avec la nouvelle mise en page, chaque texte est placé dans son contexte pour composer un dossier sur un sujet. La colonne de droite des articles est ainsi réservée aux sujets traités. Pour chacun : une illustration ou une carte, les derniers articles publiés et parfois un texte de présentation générale.

Les dossiers portent sur des thèmes, mais aussi sur des pays, personnalités, entreprises transnationales ou ONG. La pratique actuelle sur le Web est d’indiquer de nombreux « tags », soit de manière désordonnée et souvent redondante, soit automatiquement. Nous avons fait le choix d’associer à la main des mots-clés pensés de façon éditoriale. Ainsi, nous constituons peu à peu de vrais dossiers.

JPEG - 60.6 ko

Le Réseau Voltaire, une aventure qui dépend de vous

Si le Réseau Voltaire offre un site d’information alternative de qualité, c’est grâce au travail de nombreux bénévoles et grâce au soutien de ses lecteurs qui se sont toujours montrés présents dans les moments difficiles. Ce sont votre participation et votre soutien qui permettent au Réseau Voltaire de continuer cette grande aventure commune.

Envoyez-nous vos remarques sur le nouveau site Internet.

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.