Réseau Voltaire
Sondage HEC Jr Conseil pour ReOpen911

58 % des Français doutent de la version officielle des attentats du 11-Septembre

Nos lecteurs savent que le décalage entre la classe dirigeante française et celle des États indépendants des États-Unis ne cesse de s’approfondir à propos du 11-Septembre. Le monde s’est divisé autour de deux interprétations contradictoires du même événement. Un sondage réalisé par HEC Jr Conseil pour ReOpen911 montre que ce même décalage est en train de s’installer en France entre la classe dirigeante et la population.

| Paris
+

Dix ans après, quel regard les Français portent-ils sur les événements du 11 septembre 2001 ?

Grâce aux donations de ses membres et sympathisants, l’association ReOpen911 a pu faire réaliser un sondage sur ce sujet par un organisme indépendant et nous avons le plaisir de vous en présenter aujourd’hui les résultats.

À ce jour, deux enquêtes de ce genre étaient disponibles en France, l’une réalisée par TNS Sofres / Logica pour le NouvelObs.com, et l’autre réalisée par WorldPublicOpinion dans 17 pays dont la France, toutes deux datant de septembre 2008. C’était il y a trois ans déjà, et les questions alors posées ne permettaient pas de mesurer précisément le scepticisme à l’égard de la thèse officielle du complot.

Pour le dixième anniversaire des attentats du 11-Septembre, l’association ReOpen911 a donc commandé une enquête d’opinion à HEC Junior Conseil (HEC Paris), une Junior-Entreprise classée au 1er rang des Junior-Entreprises par l’Expansion en 2009 et systématiquement finaliste du prix d’excellence C.N.J.I. depuis 2004. Le sondage fut réalisé en juin 2011 auprès d’un échantillon représentatif de la population française [1].

Le sondage est riche d’enseignements sur l’état de l’opinion des Français sur le 11 septembre 2001.

Que pensez-vous de la version officielle des attentats du 11-Septembre ?

JPEG - 19.5 ko

Les chiffres clefs :

58 % des sondés expriment des doutes sur la version officielle, contre seulement 31 % qui n’ont pas de doutes.

Près de la moitié des sondés (49 %) suspectent les autorités états-uniennes d’avoir délibérément laissé les attentats se produire.

Un tiers des sondés (34%) suspectent les autorités états-uniennes d’avoir été impliqués dans la réalisation des attentats.

49 % des sondés se déclarent favorables à une enquête indépendante pour en savoir plus sur ces évènements.

Seulement 28 % des Français considèrent que les médias ont informé de la manière la plus complète possible sur les attentats du 11-Septembre.

Seulement 14 % des Français savent que trois tours se sont totalement effondrées le 11 septembre 2001.

Question 1 : Diriez-vous que le 11 Septembre 2001 est toujours un sujet d’actualité ?

JPEG - 16.6 ko

Phénomène remarquable : 10 ans après les faits, 65 % des Français considèrent que le 11-Septembre est toujours un sujet d’actualité.

Malgré l’annonce de la mort de Ben Laden, les retraits militaires entrepris pour l’Irak et envisagés pour l’Afghanistan, les révolutions arabes et plus généralement une actualité 2011 extrêmement chargée (crise économique, Fukushima, …), les Français ne considèrent donc pas ce sujet comme dépassé.

Question 2 : Pensez-vous que le gouvernement Bush ait dit tout ce qu’il savait concernant les attentats du 11 Septembre ?

JPEG - 11.8 ko

Le Grand Reporter Éric Laurent, auteur d’une enquête approfondie sur le 11-Septembre, avait qualifié le 11-Septembre comme étant « un ensemble de mensonges, entouré de mystère » (France 2, « On a tout Essayé », 7/06/03, min 01:35). Aujourd’hui, 72 % des Français pensent que le gouvernement Bush n’a pas tout dit sur ces événements.

Comparaison avec le sondage allemand TNS Emnid de janvier 2011 pour le magazine Welt der Wunder. La question était : « Croyez-vous que le gouvernement états-unien ait dit toute la vérité sur les attentats de 2001 ? ».

JPEG - 13.6 ko

Le pourcentage est encore plus élevé en Allemagne où 89,5 % de la population pense que le gouvernement n’a pas dit toute la vérité. Il l’est également aux États-Unis où, dès 2006, 81 % de la population pensait que les membres de l’Administration Bush n’avaient pas dit toute la vérité (sondage CBS News / New York Times, octobre 2006) [2].

Question 3 : Que pensez-vous de la version officielle des attentats du 11-Septembre ?

JPEG - 12.6 ko

58 % des sondés expriment des doutes sur la version officielle, contre seulement 31 % qui n’ont pas de doutes.

Dans un contexte ou l’expression publique d’un doute, même prudent, est violemment combattue, il s’agit d’un résultat pour le moins étonnant. Le scepticisme à l’égard de la version officielle du complot se trouve être majoritaire, alors même que les sceptiques sont généralement présentés de façon négative par les médias.

Il convient de souligner que le scepticisme est en forte progression : les « sceptiques » représentaient entre 20 % et 30 % de l’opinion française en 2008 (estimation ReOpen911 effectuée à partir des 2 sondages de septembre 2008), ils représentent donc 58 % de l’opinion trois ans plus tard.

Les personnes exprimant de sérieux doutes semblent toutefois moins nombreuses qu’aux États-Unis où, dès 2006, ils étaient 28 % à considérer que les membres de l’Administration Bush avaient « globalement menti » (sondage CBS News / New York Times, octobre 2006) [3] contre 12 % en France en 2011.

Question 4 : Combien de tours se sont totalement effondrées à New-York le 11 Septembre 2001 ?

Question ouverte (pas de réponses préétablies)

JPEG - 11.3 ko

Seulement 14 % des Français savent que trois tours se sont totalement effondrées le 11 septembre 2001

Pour comparaison, les New-Yorkais sont eux 67 % à savoir qu’un 3ème gratte-ciel s’est effondré le 11-Septembre selon un sondage réalisé par le Siena Research Institute en mai 2011.

Analyse croisée entre la question 3 (« Que pensez-vous de la version officielle des attentats du 11 septembre ? ») et la question 4 (« Combien de tous se sont totalement effondrées à New-York le 11 Septembre 2001 ? ») :

JPEG - 10.7 ko

L’analyse croisée entre les questions 3 et 4 révèle l’existence d’une corrélation positive entre l’expression du doute et le niveau de connaissance sur les attentats du 11-Septembre. En effet, 69 % des sondés qui ont connaissance de l’effondrement du WTC7 expriment des doutes vis-vis de la thèse officielle du complot (sérieux doutes : 19,5 %, quelques doutes : 49,5 %). En revanche, l’expression du doute tombe à 56,5 % chez les sondés qui n’ont pas connaissance de l’effondrement de cette troisième tour (sérieux doutes : 11,5 %, quelques doutes : 45 %).

Question 5 : Durant les dernières années, diriez-vous que les médias ont plutôt rapporté la version officielle ou informé de la manière la plus complète possible ?

JPEG - 10 ko

Seulement 28 % des Français considèrent que les médias ont informé de la manière la plus complète possible sur les attentats du 11-Septembre.

Un enseignement à mettre en parallèle avec le baromètre TNS-Sofres / La Croix de 2011 qui révèle que 40 % des Français considèrent que la qualité des médias a plutôt tendance à se détériorer contre seulement 21 % qui affirment qu’elle a plutôt tendance à s’’améliorer.

Question 6 : Que pensez-vous de cette hypothèse : Les autorités américaines auraient été informées à l’avance des attentats et les auraient laissés se produire.

Question 7 : Que pensez-vous de cette hypothèse : Une partie des autorités américaines serait impliquée dans la réalisation de ces attentats.

JPEG - 15 ko

Près de la moitié des sondés (49 %) suspectent les autorités américaines d’avoir délibérément laissé les attentats se produire.

Un tiers des sondés (34 %) suspectent une partie des autorités américaines d’avoir été impliqués dans la réalisation des attentats.

Question 8 : Seriez-vous favorable à :
- Un débat public approfondi sur ces événements ?
- Une enquête indépendante pour en savoir plus sur ces événements ?

JPEG - 10.7 ko

37 % des Français se déclarent favorables à un débat public approfondi sur ces événements.

49 % sont favorables à une enquête indépendante pour en savoir plus sur ces évènements.

On peut noter que les New-Yorkais sont eux aussi près de la moitié (48 %) à se déclarer favorables à une nouvelle enquête, en l’occurrence sur l’effondrement du bâtiment 7 (sondage Siena Research Institute, mai 2011).

Pour en savoir plus :
- consultez le site web de ReOpen911.
- étudiez les ouvrage de références vendus par correspondance par la Librairie du Réseau Voltaire.

[1] Sondage effectué du 6 au 24 juin 2011 (500 personnes interviewées par téléphone selon la méthode des quotas). Pour comparaison, le sondage de WorldpublicOpinion de 2008 avait porté sur 600 Français.

[2] La question et les résultats précis étaient :
Concernant le 11 septembre et les services de renseignement U.S., « pensez -vous que les membres de l’Administration Bush vous disent la vérité, vous disent globalement la vérité mais vous cachent quelque chose, ou vous mentent globalement ? ».
- disent la vérité : 16 %
- disent globalement la vérité, mais cachent quelque chose : 53 %
- mentent globalement : 28 %
- sans opinion : 3 %

[3] Ibid.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.

La « solution » pour Gaza
En 2014 comme en 1948 : une seconde nakhba ?
La « solution » pour Gaza
par Manlio Dinucci
Les fonds vautours qui dépècent l'Argentine se jettent sur l'Espagne
Les fonds vautours qui dépècent l’Argentine se jettent sur l’Espagne
par Jérome Duval,Fatima Fafatale, Réseau Voltaire
 
Gaza : de quel côté se tient l'Italie ?
Gaza : de quel côté se tient l’Italie ?
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
346. Hommage à Annemarie Buchholz-Kaiser
« Horizons et débats », 14e année, supplément au n° 16/17, 26 juillet 2014
Hommage à Annemarie Buchholz-Kaiser
Partenaires
 
345. Conserver la souveraineté
« Horizons et débats », 14e année, n° 16/17, 26 juillet 2014
Conserver la souveraineté
Partenaires
 
Otan, offensive mondiale
« L’art de la guerre »
Otan, offensive mondiale
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire