Réseau Voltaire

D’après le WINEP, les chiites auraient interdit la bombe atomique pour mieux cacher qu’ils la fabriquent

+
JPEG - 13.9 ko

Le Washington Institute for Near East Policy (WINEP), qui dénonce le programme nucléaire iranien supposément militaire, doit régulièrement faire face à une objection de taille : comment serait-il possible que les Gardiens de la Révolution conduisent en secret un tel programme alors que la fabrication, le stockage, la menace et l’usage d’armes de destructions massive sont strictement interdits par une fatwa du Guide suprême de la Révolution ? [1]

Après avoir longtemps dénié l’existence de cette fatwa, le WINEP répond à cet argument dans un nouveau rapport. Certes cette prohibition existe, mais la Révolution islamique a toujours fait preuve de souplesse pour interpréter l’islam selon ses besoins. Ce qui est interdit aujourd’hui pourrait être autorisé demain. En outre, poursuit le WINEP, les chiites iraniens ont un tel goût de la dissimulation qu’on ne peut exclure qu’ils aient déjà changé de doctrine et conduisent dès à présent des recherches nucléaires militaires secrètes. Dans ce cas, la fatwa du Guide suprême ne serait qu’un leurre pour endormir les Occidentaux. En outre, le danger serait d’autant plus grand qu’émergent de nouveaux leaders iraniens empreints d’une idéologie apocalyptique qui pourrait les conduire à faire usage de la bombe atomique.

Le lecteur ne pourra qu’être stupéfait par la mauvaise fois de ce rapport. Ainsi, après avoir longtemps dénié l’existence de cette fatwa, le WINEP nous explique que, au contraire, elle est bien la preuve que les Iraniens cachent quelque chose parce qu’ils seraient intrinsèquement pervers. Le plus ridicule est certainement la fin du raisonnement : le WINEP présente ses propres convictions en les faisant passer pour une prétendue représentation chiite de la fin du monde qui en fait n’existe pas sous la forme d’un cataclysme. Le président Ahmadinejad explique dans de très nombreux discours que, selon les Révolutionnaires islamiques, le but de la politique est d’élever la conscience humaine jusqu’à atteindre l’ère du Mahdi sur terre [2]. À l’inverse de la pensée apocalyptique juive ou germanique, il n’envisage aucune destruction finale, mais un développement de la conscience humaine.

Le WINEP est le think tank créé par l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC). Sa mission est de fournir des argumentaires au lobby pro-israélien aux États-Unis.

Nuclear Fatwa. Religion and Politics in Iran’s Proliferation Strategy, par Michael Eisenstadt et Mehdi Khalaji, Le Washington Institute for Near East Policy (WINEP), septembre 2011 (46 pp., 570 Ko).

[1] « Qui a peur du nucléaire civil iranien ? », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 30 juin 2010.

[2] Lire à titre d’exemple le « Discours à la 65ème Assemblée générale de l’ONU » de Mahmoud Ahmadinejad, Réseau Voltaire, 23 septembre 2010.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.

Les journalistes et la guerre
Les journalistes et la guerre
par Thierry Meyssan
Exclusif : Les projets secrets d'Israël et de l'Arabie saoudite
En parallèle des négociations USA-Iran
Exclusif : Les projets secrets d’Israël et de l’Arabie saoudite
par Thierry Meyssan
Madame Bokova, Palmyre, Sana'a et Ninive exigent votre démission
Lettre ouverte à la directrice générale de l’Unesco
Madame Bokova, Palmyre, Sana’a et Ninive exigent votre démission
par Hassan Hamadé
Les projets de réorganisation du « Moyen-Orient élargi »
Les projets de réorganisation du « Moyen-Orient élargi »
par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire
 
La main longue de l'Otan
« L’art de la guerre »
La main longue de l’Otan
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
374. Grèce : survivre sous l'euro
« Horizons et débats », 15e année, n° 17, 29 juin 2015
Grèce : survivre sous l’euro
Partenaires
 
373. TTIP et TiSA / Supplément Éducation aux médias
« Horizons et débats », 15e année, n° 15-16, 22 juin 2015
TTIP et TiSA / Supplément Éducation aux médias
Partenaires
 
La Troïka tente d'asphyxier la Grèce quoi qu'il en coûte
La Troïka tente d’asphyxier la Grèce quoi qu’il en coûte
par Ariel Noyola Rodríguez, Réseau Voltaire
 
L'Arabie saoudite soutient le terrorisme en Syrie depuis 2012
Les câbles saoudiens de Wikileaks
L’Arabie saoudite soutient le terrorisme en Syrie depuis 2012
par Elie Hanna , Réseau Voltaire