Réseau Voltaire

Michael Scheuer : l’islam radical est un ennemi imaginaire

+

Dans un entretien accordé à Gayane Chichakyan et diffusé le 9 novembre 2011 par Russia Today, l’ex-responsable de l’Unité de recherche d’Oussama Ben Laden à la CIA, Michael Scheuer déclare que l’ennemi des États-Unis, l’islam radical opposé à la démocratie et à l’égalité des sexes, n’existe pas et n’a jamais existé. Les attaques dont les États-Unis font l’objet ne répondent pas à son mode de vie, mais à sa politique proche-orientale et à son soutien à Israël et à l’Arabie saoudite.

Le célèbre analyste dénonce la croyance des élites US, héritée du trotskisme, en la supériorité d’un modèle politique et la possibilité de l’instaurer partout. À ce sujet, il observe que, jusqu’à ce que le gouvernement syrien le rappelle à l’ordre, l’ambassadeur US à Damas parcourait le pays pour encourager divers groupe à renverser le régime, ce qu’aucun autre ambassadeur se serait permis de faire.

Michael Scheuer est l’auteur anonyme de deux livres : Through Our Enemies’ Eyes : Osama bin Laden, Radical Islam, and the Future of America et Imperial Hubris : Why the West is Losing the War on Terror. Il a récemment publié sous son nom : Marching Toward Hell : America and Islam After Iraq.

Après avoir été contraint à la démission pour manquement au devoir de réserve et avoir quitté la CIA, en 2004, il travailla comme analyste à la Jamestown Foundation (une agence de presse issue de l’Agence de renseignement). Il en fut licencié en 2008 pour avoir critiqué l’influence, selon lui démesurée, du lobby pro-israélien sur la politique états-unienne.

« Washington’s enemy ‘doesn’t exist’ », entretien de Michael Scheuer avec Gayane Chichakyan, Russia Today, 9 novembre 2011.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.

La « solution » pour Gaza
En 2014 comme en 1948 : une seconde nakhba ?
La « solution » pour Gaza
par Manlio Dinucci
Les fonds vautours qui dépècent l'Argentine se jettent sur l'Espagne
Les fonds vautours qui dépècent l’Argentine se jettent sur l’Espagne
par Jérome Duval,Fatima Fafatale, Réseau Voltaire
 
Gaza : de quel côté se tient l'Italie ?
Gaza : de quel côté se tient l’Italie ?
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
346. Hommage à Annemarie Buchholz-Kaiser
« Horizons et débats », 14e année, supplément au n° 16/17, 26 juillet 2014
Hommage à Annemarie Buchholz-Kaiser
Partenaires
 
345. Conserver la souveraineté
« Horizons et débats », 14e année, n° 16/17, 26 juillet 2014
Conserver la souveraineté
Partenaires
 
Otan, offensive mondiale
« L’art de la guerre »
Otan, offensive mondiale
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire