Réseau Voltaire
« Revue de presse Syrie » #58

Le CNS refuse la médiation de l’ONU et de la Ligue arabe

Après la démission d’un haut fonctionnaire du ministère de l’Energie, c’est la démission en bloc et la fuite vers la Turquie d’un groupe de généraux de brigade qui retient l’attention de la presse atlantiste et du Golfe. La décomposition du régime se confirme donc. Las ! Nul n’est capable de donner les noms des généraux et aucun officier supérieur n’est arrivé en Turquie.

Une fois de plus ce tintamarre s’adresse à l’opinion publique occidentale pour la faire patienter, mais décrédibilise un peu plus ceux qui pronostiquaient la chute imminente du régime syrien, comparable à un fruit mûr.

Au plan diplomatique, la responsable des opérations humanitaires de l’ONU, Valérie Amos, a trouvé un début d’accord avec le gouvernement syrien. La Russie a annoncé qu’elle rejetait le dernier projet occidental de résolution au Conseil de sécurité, pour les mêmes motifs que précédemment. La Chine a envoyé un émissaire spécial rencontrer les différents protagonistes, ce qui a irrité Paris. L’émissaire spécial de l’ONU et de la Ligue arabe, Kofi Annan a commencé ses consultations, mais poussé par ses sponsors, le Conseil national syrien a déjà rejeté son appel à la négociation.

+

• Les groupes armés dispersés sur le territoire se regroupent comme prévu dans le district d’Idlib. On y ignore si leur nombre leur permettra de créer une place forte comme le fut l’Emirat islamique de Baba Amr, mais cela semble peu probable. Pour Georges Malbrunot dans Le Figaro, c’est l’occasion de disserter sur le soutien des sunnites à l’Armée « syrienne » libre et l’opposition des alaouites. Cette grille d’analyse est fausse, puisque la grande majorité des sunnites sont opposés aux extrémistes sunnistes. Cependant, elle laisse entrevoir que l’Armée « syrienne » libre est bien une organisation confessionnelle.

Iran Daily rapporte les propos de l’ambassadeur d’Iran à Paris, Ali Ahani. Il évoque le transfert d’armes et de mercenaires en cours vers la Syrie. Des propos qu’a confirmé l’ambassadeur russe à Beyrouth, évoquant même 15 000 combattants étrangers en Syrie. La presse rapporte également que Wikileaks a divigué des e-mails censés piratés chez Startfor, faisant mention de troupes occidentales en Syrie.

Les dessins du jour

JPEG - 28.3 ko

Un dessin d’Al-Hayat largement reproduit montre l’insuffisance de la réponse onusienne à la crise syrienne : l’ONU envoie une bouée à des personnes qui se noient, mais ils doivent d’abord la gonfler. Mais qui sont les noyés ?

JPEG - 21.3 ko

Nouvelle caricature de la Saudi Gazette montrant un Bachar el-Assad se nourrissant de sang. Cette fois, le président syrien prend racine en arrosant ses jambes de sang. Paradoxalement, le dessin admet que le régime va durer.

Documents joints

 
(PDF - 6.9 Mo)
 

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.