Réseau Voltaire
« Revue de presse Syrie » #62

La France est prête à soutenir une guerre régionale

Les faux courriels des époux el-Assad diffusés par le Guardian surprenaient par leur innocence, chacun s’attendaient donc à de nouveaux développements. C’est chose faite : le Daily Telegraph assure que le shopping sur Internet attribué à Asma el-Assad viole les sanctions unilatérale de l’Union européenne et est passible de deux ans de prison. Surtout, après que le Guardian ait assuré ne pas révéler les e-mails à caractère privé, le Daily Telegraph publie des détails sur une prétendue liaison extra-conjugale du président el-Assad pour casser l’image idéale de son couple.

Cette opération de propagande intervient principalement pour masquer les actions en cours. L’Armée turque envisage d’entrer en territoire syrien pour y sécuriser une base rebelle sous prétexte de protection des civils. L’OTAN reproduirait ainsi ce qu’elle avait fait au Kosovo en violation du droit international, mais sans apparaître en première ligne. Cette nouvelle guerre pourrait trouver un semblant de légitimité internationale si elle était appuyée politiquement par un nombre significatif d’États, réunis le 2 avril lors de la Conférence des « Amis » du peuple syrien. L’OTAN pourrait ainsi se mesurer indirectement avec l’Organisation de coopération de Shanghai.

Dans un entretien au Monde, Alain Juppé avertit qu’en cas d’extension de la guerre vers Israël, Paris se tiendrait aux côtés de Tel-Aviv.

+

• Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a accordé un entretien au Monde. Il y dénonce le soutient des patriarches chrétiens au régime syrien. Surtout, il assure que « dans l’hypothèse où Israël serait attaqué, nous (la France) nous rangerions à ses côtés ».

• S’appuyant sur les faux e-mails du couple el-Assad, le Guardian assure que le président syrien court-circuite ses conseillers hommes et s’entourent de belles jeunes femmes. Le quotidien dresse un portrait d’Hadeel al-Ati, une de ses conseillères en relations publiques.

• Confirmant le passage opéré depuis un mois de la propagande classique à la fiction pure (cf. les nouvelles de Jonathan Littell et Tahar ben Jelloun), le National Post publie des carnets imaginaires d’Asma el-Assad. Le roman se substitue au reportage et aux documents dans les pages des grands quotidiens.

Gulf News rapporte que l’influent cheik égyptien Saywat Hejazi a déclaré que tuer le président el-Assad est un devoir pour tout musulman. « Celui qui a la possibilité de tuer el-Assad et qui ne le fait pas est un pécheur », a t-il déclaré.

Documents joints

 
(PDF - 7.4 Mo)
 

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.