Réseau Voltaire

L’AFP réécrit l’affaire de Lockerbie

+

Abdelbaset al-Megrahi est décédé, le 20 mai 2012, à l’âge de 60 ans des suites d’un cancer. Il était la seule personne condamnée dans l’affaire de l’attentat de Lockerbie, contre le vol 103 de la PanAm, qui coûta la vie à 270 personnes, le 21 décembre 1988.

Profitant du fait que la Jamahiriya arabe libyenne a été anéantie par l’OTAN, l’Agence France Presse écrit : « En 2003, le régime de Kadhafi avait reconnu officiellement sa responsabilité dans l’attentat puis a payé 2,7 milliards de dollars en guise d’indemnisation aux familles des victimes. » [1]. En outre, l’agence ironise sur le fait que le défunt ait survécu trois ans à sa libération, alors que les experts médicaux arguaient qu’il lui restait trois mois à vivre.

En réalité, la Jamahiriya arabe libyenne a toujours réfuté l’accusation portée contre elle. S’estimant victime d’un chantage des grandes puissances, elle accepta néanmoins de verser des indemnités en échange de la levée de sanctions économiques. En soldant coûte que coûte les différents litiges qui opposaient les États-Unis à son pays, Mouammar el-Khadafi espérait stopper les préparatifs de guerre de l’OTAN. L’Histoire aura montré que c’était un mauvais calcul et que l’Alliance atlantique ne manque pas d’imagination pour inventer de nouveaux prétextes afin de justifier les guerres qu’elle a planifiées.

Dans un célèbre documentaire, The Maltese Double Cross – Lockerbie, le journaliste états-unien, Allan Francovich, a montré que l’attentat a en réalité été perpétré par un agent US. De leur côté, les autorités écossaises ont admis que la condamnation d’Abdelbaset al-Megrahi était fondée sur de faux témoignages [2] et ont accepté de réviser son procès. C’est dans ce cadre que le prévenu avait bénéficié d’une grâce médicale (contrairement aux insinuations de l’AFP, la question de son espérance de vie ne rentrait pas en compte). Malheureusement, sa mort met fin à la procédure et le prive de la possibilité d’être réhabilité.

« Vae Victis ! » (Malheur aux vaincus !).

[1] « Le Libyen Megrahi, condamné pour l’attentat de Lockerbie, est mort », par Imed Lamloum, AFP, 20 mai 2012.

[2] « Lockerbie : vers une réouverture de l’enquête », Réseau Voltaire, 29 août 2005.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.

Les journalistes et la guerre
Les journalistes et la guerre
par Thierry Meyssan
Exclusif : Les projets secrets d'Israël et de l'Arabie saoudite
En parallèle des négociations USA-Iran
Exclusif : Les projets secrets d’Israël et de l’Arabie saoudite
par Thierry Meyssan
Madame Bokova, Palmyre, Sana'a et Ninive exigent votre démission
Lettre ouverte à la directrice générale de l’Unesco
Madame Bokova, Palmyre, Sana’a et Ninive exigent votre démission
par Hassan Hamadé
374. Grèce : survivre sous l'euro
« Horizons et débats », 15e année, n° 17, 29 juin 2015
Grèce : survivre sous l’euro
Partenaires
 
373. TTIP et TiSA / Supplément Éducation aux médias
« Horizons et débats », 15e année, n° 15-16, 22 juin 2015
TTIP et TiSA / Supplément Éducation aux médias
Partenaires
 
La Troïka tente d'asphyxier la Grèce quoi qu'il en coûte
La Troïka tente d’asphyxier la Grèce quoi qu’il en coûte
par Ariel Noyola Rodríguez, Réseau Voltaire
 
L'Arabie saoudite soutient le terrorisme en Syrie depuis 2012
Les câbles saoudiens de Wikileaks
L’Arabie saoudite soutient le terrorisme en Syrie depuis 2012
par Elie Hanna , Réseau Voltaire
 
En Italie, une école de Prédateurs
« L’art de la guerre »
En Italie, une école de Prédateurs
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
La Grèce est-elle sur le point d'abandonner l'euro ?
La Grèce est-elle sur le point d’abandonner l’euro ?
par Ariel Noyola Rodríguez, Réseau Voltaire
 
Vers la paix au Proche-Orient
Vers la paix au Proche-Orient
par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire