Réseau Voltaire

Déclaration de Mahmoud Ahmadinejad à la 67e Assemblée générale de l’ONU

| New York (États-Unis)
+
JPEG - 33.2 ko

Au nom de Dieu, clément et miséricordieux,
Merci à Dieu, le créateur de l’univers et nos salutations au dernier prophète, à sa famille pure, ses amis choisis et à tous les prophètes divins.
Mon Dieu, hâte la venue du gouvernement de la justice et inscris-nous au nombre de ses meilleurs soutiens et de ses défenseurs.

Monsieur le président,
Mesdames et Messieurs,

Je remercie Dieu qui m’a permis une nouvelle fois de participer à cette réunion. Nous nous sommes réunis pour une meilleure société humaine et un meilleur avenir pour nos peuples.

Je viens d’Iran, le pays de la beauté, de la science et de la culture, de la sagesse et de la morale, de la philosophie et de la spiritualité, de l’amour et de la lumière, des différentes religions, d’Avicenne, de Firdûsî, de Hafez, de Molavi, d’Attar, de Khayyâm et de Shahriar.

Représentant d’un grand peuple et d’un pays qui est un des piliers et des héritiers de la civilisation humaine, je représente un peuple perspicace, amoureux de la liberté, de la paix et de la fraternité qui a connu le goût amer des guerres imposées et des invasions, et qui connait la valeur de la stabilité et du calme.

Je suis parmi vous pour la huitième fois dans le cadre du service de mon peuple, pour montrer que le peuple d’Iran comme dans le passé, a des idées qui concernent le monde entier et ne reculera devant aucun effort pour assurer la paix et la sécurité dans le monde, ce qui bien entendu exige un effort concerté, une coopération et une gestion partagée des peuples conscients de son importance.

Je suis ici pour vous transmettre et transmettre au monde, le message divin et humain des gens de mon pays que le poète Saadi a présenté dans ces deux vers :

Les enfants d’Adam sont les membres d’un même corps et des joyaux de la création
Si la souffrance touche un des membres, les autres membres ne pourront rester indifférents

Pendant ces huit ans, j’ai abordé des questions et proposé des solutions pour l’avenir du monde qu’aujourd’hui, j’aborderai sous un autre angle.

Les enfants d’Adam (AS) se sont dispersés sur la terre pendant des milliers d’années, avec des couleurs, des coutumes et des gouts différents et dans l’espoir de créer une société idéale et parfaite, et ont fait beaucoup d’efforts pour accéder à une vie plus belle, au bien être, à la paix et à la sécurité. Mais malgré les efforts des justes et des partisans de la justice, et les efforts des peuples pour la victoire, à part quelques exceptions, l’Histoire de l’humanité a été une suite d’évènements amers et d’échecs successifs.

Imaginez un instant ce qui se serait passé sans ces assauts de mauvaise humeur, ces sentiments de supériorité, ces manques de confiance, ces dictatures et ces violations des droits d’autrui et si au lieu de la possession et de la consommation, les valeurs humaines avaient été le critère de la valeur des sociétés,
- si la société humaine n’avait pas connu l’obscurantisme du Moyen-Age et si les puissants n’avaient pas empêché la propagation de la science et des idées constructives,
- si les croisades, l’esclavage et l’impérialisme n’avaient pas existé, et si les héritiers de ces sombres périodes avaient opté pour des voies plus humaines,
- si les Première et Seconde Guerres mondiales n’avaient pas eu lieu, ni celles du Vietnam, de Corée, les guerres en Afrique et en Amérique latine, dans les Balkans, si la Palestine n’avaient pas été occupée avec l’imposition d’un régime illégal et le génocide et l’expatriation de millions de réfugiés, et si la vérité de la Seconde Guerre mondiale avait été diffusée et la justice respectée,
- si Saddam n’avait pas attaqué l’Iran et si les oppresseurs au lieu de le soutenir, avaient défendu les droits du peuple d’Iran,
- si l’accident amer du 11-Septembre n’avait pas existé avec ensuite l’invasion de l’Afghanistan et de l’Irak, et le massacre de millions de personnes, et si au lieu de tuer et de jeter à la mer le corps d’un coupable sans aucun jugement et sans informer le peuple états-unien et le monde, un groupe avait été chargé d’enquêter sur les réalités de cet incident et permis la punition des véritables coupables,
- si on n’utilisait pas les extrémistes et les terroristes pour certains objectifs politiques,
- si les armes se transformaient en stylos et les frais militaires en fonds pour le bien être et l’amitié entre les peuples,
- si on ne faisait pas des différences ethniques, religieuses et raciales des prétextes de guerres et des divergences, des prétextes d’exploitation politique et économique,
- si au lieu de défendre mensongèrement la liberté et d’excuser les insultes aux valeurs sacrées des êtres humains et des prophètes qui sont les meilleures créatures, les plus doux des humains et un cadeau de Dieu, on permettait de critiquer et de dénoncer publiquement la politique hégémonique et les complots du sionisme international, si les médias internationaux et indépendants publiaient les réalités de ce monde,
- si le Conseil de sécurité n’était pas contrôlé par quelques puissances et si les Nations Unies pouvaient agir librement et avec justice,
- si les centres économiques internationaux n’étaient pas sous pression et travaillaient avec responsabilité et sagesse, dans le respect de la justice,
- si les capitalistes n’affaiblissaient pas l’économie des peuples pour leurs propres profits et ne sacrifiaient pas les peuples pour réparer leurs erreurs,
- si la sincérité existait dans les relations internationales et si tous les peuples et tous les gouvernements avaient les mêmes droits et pouvaient intervenir librement dans les affaires internationales et travailler pour le bonheur de l’humanité et en bref, si des dizaines de faits négatifs n’étaient pas apparus dans l’Histoire de l’humanité. Comme la vie serait belle et attirante !

Regardons ensemble ce qui se passe dans le monde aujourd’hui,

Au plan économique, la pauvreté et les écarts sociaux sont en hausse. Les dettes étrangères de seulement 18 pays industrialisés ont dépassé les 60 trillions de dollars alors que la moitié de cette somme permettrait de faire disparaitre la pauvreté dans les pays qui possèdent les meilleures ressources naturelles. Cette économie fondée sur la course à la consommation et l’exploitation des êtres humains, ne profite qu’à un petit nombre. La publication de billets et d’actions fondée grâce au pouvoir et au contrôle des centres financiers internationaux, est la plus grande exploitation qu’ait connue l’Histoire, et la principale raison de la crise économique.

Des rapports ont montré qu’un seul gouvernement avait imprimé 32 trillions de billets et d’actions. Le programme de développement du capitalisme qui tourne en rond et contribue à une concurrence injuste et dangereuse, a totalement échoué.

Au plan culturel, les valeurs humaines comme la pureté, le courage, la sincérité, l’amour des autres et le sacrifice de soi, sont considérées par les politiciens qui dirigent le monde, comme des valeurs désuètes et des freins aux progrès et à la réalisation de leurs objectifs. On parle aujourd’hui ouvertement, de la fin du règne de la morale dans les relations politiques et sociales. Les cultures autochtones qui sont le fruit de plusieurs siècles et des occasions d’échanges et de diversités, sont attaquées et en voie de disparition. Avec la destruction organisée des identités, un modèle de comportement individuel et social est imposé aux peuples. La famille qui est la cellule principale de la société et de l’éducation, un centre de reproduction et d’amour, est affaiblie et ignorée. La personnalité et le rôle central de la femme qui est le symbole de la beauté et de l’amour divin, et la colonne vertébrale de la société, sont attaqués par certains groupes de pouvoir et de richesses. L’esprit et la réalité humaine sont méprisés et ignorés.

Au plan politique et de la sécurité, l’égoïsme et les standards variables, l’imposition de guerres, l’occupation des pays, le développement de l’insécurité pour des raisons économiques ou le contrôle des centres stratégiques du monde, sont devenus monnaie courante. La course aux armements et les menaces d’attaques nucléaires de la part des grandes puissances sont devenus des comportements habituels. Les expérimentations d’armements ultra-modernes et la menace de leur utilisation pèse de façon visible dans le discours politique pour effrayer les peuples et leur faire accepter une nouvelle forme de domination globale. Les menaces proférées à l’encontre du grand peuple d’Iran d’attaques militaires de la part des sionistes barbares, sont des exemples évidents de cette amère réalité. Le manque de confiance dans les relations internationales est devenu évident et il n’existe aucun centre auquel nous puissions faire confiance et qui pourrait régler les problèmes avec justice. Même ceux qui ont stocké des centaines de bombes atomiques et d’armes en tout genre, ne se sentent pas en sécurité.

Au plan environnemental, qui est une richesse commune, qui appartient à tous et qui est une garantie de survie pour l’espèce humaine, nous voyons qu’il est mis en danger par les caprices et l’irresponsabilité de certains capitalistes dans le monde, avec pour conséquences des inondations, des sécheresses, et toutes sortes de pollutions menaçant sérieusement la vie humaine sur Terre.

Chers amis, vous voyez que malgré certains progrès, les idéaux des enfants d’Adam (AS) n’ont pas encore été réalisés.

Est-ce que quelqu’un pense que la poursuite de cette situation pourra assurer le bonheur de l’humanité ?

Tout le monde est mécontent de la situation actuelle et inquiet de l’avenir.

Chers collègues,

Cette situation n’est pas celle que mérite l’humanité et Dieu qui aime tous les humains, n’en est pas satisfait. Dieu avait voulu la meilleure vie pour l’être humain qui est la meilleure et la plus belle des créatures, une vie terrestre remplie de justice, d’amour et de dignité.

Il faut donc trouver une solution.

Qui est responsable de ces évènements et quelle en est la raison ?

Certains cherchent à faire croire que ces laideurs et ces problèmes sont le résultat de la volonté divine et la faute des peuples.

Ils disent : "Ce sont les peuples qui acceptent les injustices et l’oppression. Ce sont les peuples qui acceptent les dictatures et les diktats des oppresseurs. Ce sont les peuples qui se soumettent aux volontés et à l’hégémonie des arrogants. Ce sont les peuples qui se laissent influencer par la propagande des centres de pouvoir et sont responsables par leur passivité, de ce qui se passe dans la communauté internationale".

Ce sont les arguments de ceux qui accusent les peuples et cherchent à excuser les actes destructeurs et repoussants d’une minorité qui dirige le monde.

Si ces arguments étaient vrais, ils ne pourraient pas expliquer les occupations militaires et le projet de domination globale.

Ce sont la pauvreté et la faiblesse qui sont imposées aux peuples, et les caprices qui se cachent derrière les complots et les armes, qui en sont responsables.

Pour expliquer leurs actes inhumains, ils développent la théorie de la "survie des meilleurs" alors que la majorité des gouvernements et des peuples veulent la justice, le bien être, le respect de la dignité humaine et des relations constructives.

Les gens ne sont pas à la recherche d’une expansion géographique, ni de richesses extravagantes. Les peuples n’ont pas de problèmes, et n’ont pas influencés les tristes évènements de l’Histoire, mais ont été victimes de ces évènements.

Je ne pense pas que la majorité des musulmans, des chrétiens, des juifs, des bouddhistes ou des hindous ont des problèmes les uns avec les autres. Les gens sympathisent facilement et veulent tous vivre dans la justice, la sincérité et l’amitié. La vision des peuples a toujours été positive et dans le sens des hautes valeurs humaines, naturelles et divines.

La vérité est que les vrais responsables des évènements amers de l’Histoire et de la situation actuelle, qui revendiquent la gestion de la communauté internationale, sont les grands pouvoirs internationaux qui ont vendu leur âme au diable.

C’est ce système qui repose sur l’esclavage et le nouveau et l’ancien colonialisme, qui est responsable de la pauvreté, de la corruption, des injustices et de l’ignorance dans le monde.

Ce système a certaines particularités :
- Premièrement, il repose sur une pensée matérialiste qui rejette les valeurs morales.
- Deuxièmement, il repose sur l’égoïsme, la ruse, la rancune et la haine.
- Troisièmement, il divise les êtres humains et les peuples en supérieurs et inférieurs, viole les droits des autres et encourage la domination.
- Quatrièmement, il cherche à imposer sa domination en créant des conflits entre les peuples.
- Cinquièmement, il cherche à assurer le monopole d’une minorité sur le pouvoir, les richesses, la science et les technologies. Sixièmement, l’organisation politique des grands centres de pouvoir internationaux est fondée sur un discours belliciste et dominateur. Ces centres cherchent à s’accaparer le pouvoir et aucunement à instaurer la paix ni à servir les peuples.
Peut-on croire que certains dépensent des centaines de millions de dollars dans leur campagne électorale pour servir l’humanité ?
Dans les pays capitalistes, les frais de campagne sont en fait un investissement. Les gens sont obligés dans ces pays, de choisir parmi les candidats des partis qui ne représentent qu’une faible partie de l’électorat. L’avis de la majorité des gens aux États-Unis et en Europe, n’a aucune influence dans les décisions importantes dans les domaines de politique intérieure et extérieure, et leurs cris n’ont aucune portée même s’ils constituent les 99 % de la société. Les valeurs morales et humaines, sont sacrifiées au profit des voix, et l’attention aux revendications populaires n’est qu’un ustensile de propagande durant la campagne électorale.
- Septièmement, le système qui domine est un système injuste.

Chers amis et collègues,

La question est de savoir ce qu’il faut faire pour sortir de cette impasse Sans aucun doute, le monde a besoin d’un nouveau système et d’idées nouvelles.

Le monde a besoin d’un système
1- où les êtres humains qui sont la meilleure créature de Dieu, et qui sont constitués de dimensions matérielle et spirituelle, et d’une nature divine pure à la recherche de la justice et de la vérité, seront reconnus,
2- où au lieu d’être divisés en êtres humains et en peuples de différents degrés, ils pourront revendiquer le respect de la dignité humaine et le bonheur pour tous,
3- où la paix, le bien être et la sécurité seront revendiqués pour toute l’humanité,
4- qui sera fondé sur le rapprochement des cœurs et le rejet des injustices et des écarts, et où les dirigeants seront amoureux du peuple,
5- fondé sur la justice et l’égalité de tous devant la loi et selon des standards valant pour tous,
6- et où les dirigeants seront au service du peuple et responsables devant leur peuple, et non supérieurs aux autres car les responsabilités de gestion politique sont un dépôt confié par les peuples aux dirigeants, et non une occasion de s’accaparer le pouvoir et les richesses.

Monsieur le président,
Mesdames et Messieurs,

Est-ce qu’un tel système est possible sans une coopération dans la gestion internationale ?

Il est possible qu’il se réalise si les gens et les gouvernements réfléchissent, se sentent responsables dans les grandes questions internationales et coopèrent dans les décisions.

Grâce à une bonne information et la recherche d’une coopération internationale, sa réalisation sera de plus en plus possible. Aujourd’hui, les peuples sont là et leur avis est décisif pour l’avenir.

Il est donc recommandé que
1- nous placions notre confiance en Dieu et résistions aux volontés et aux caprices d’une minorité de gens pour les isoler et les rejeter des centres de décision,
2- que nous croyions en la bonté divine et la recherchions dans l’union de la communauté humaine, les peuples et les gouvernements doivent avoir confiance en leurs possibilités et savoir qu’ils vaincront le système injuste qui existe actuellement,
3- que nous encouragions la justice et renforcions notre unité, notre amitié et nos relations économiques, sociales, culturelles et politiques, dans des organisations indépendantes et spécialisées, pour une gestion commune de la société humaine,
4- que nous travaillions à la réforme des Nations Unies, dans le respect des intérêts de tous et du monde. Il faut prêter attention à ce point que les Nations Unies appartiennent à tous les peuples et qu’il est anormal qu’il existe des privilèges et certaines prérogatives qui sont une grande insulte aux peuples.
Ces privilèges et ces prérogatives sont inacceptables
5- Nous devons être conscients de la nécessité d’un travail en commun et d’une coopération pour la gestion du monde dans le respect de la liberté, dans l’amitié et la justice. Cette coopération est la condition nécessaire pour une paix durable et juste.
Le Mouvement des Non-Alignés qui est l’organisme le plus important après les Nations Unies, est conscient de la nécessité d’une coopération dans la gestion mondiale et connait les responsables de la mauvaise gestion actuelle qui sont à l’origine des crises et des problèmes dans le monde, a organisé sa 16ème réunion internationale cette année à Téhéran, avec la devise d’une "gestion mondiale commune".
Lors de cette réunion, les dirigeants et les représentants de haut niveau de plus de 120 pays ont réclamé une gestion coordonnée et concertée du monde.
- Nous sommes actuellement à un moment charnière, d’un coté le marxisme a disparu de la gestion mondiale et de l’autre, le système capitaliste est en train de s’enfoncer dans le bourbier qu’il a lui-même créé, n’a aucune solution à proposer aux problèmes économiques, politiques, culturels et de sécurité, et se trouve actuellement dans une impasse au niveau de la gestion.
Le Mouvement des Non-Alignés reconnait encore aujourd’hui la valeur de ses décisions dans le rejet de la polarisation du monde et des régimes qui la reconnaissent.
En tant que représentant des membres du Mouvement des Non-Alignés, je demande aux pays de jouer leur rôle dans les actions communes et de profiter de cette occasion qui leur est offerte.
Il est plus que jamais nécessaire de faire disparaitre les obstacles et d’encourager la coopération.

Les Nations Unies n’ont pas la compétence nécessaire et la poursuite de la politique des organisations internationales dans la défense des droits des peuples, risquent d’affaiblir la coopération internationale et la confiance en ces organismes.

L’association des Nations Unies qui avait été crée pour la justice et la défense des droits de tous les pays, dans la pratique s’est vue prise dans un jeu de privilèges et incapable de résister à l’oppression de quelques pays. Le droit de véto et le pouvoir du Conseil de sécurité empêchent la défense des droits des peuples et sont un obstacle à la justice.

La réforme de cette assemblée est nécessaire et a été citée à maintes reprises par les représentants des peuples. Cependant rien n’a été fait dans ce sens et je demande au président et aux membres que la proposition de réforme soit examinée de façon sérieuse et que les mesures nécessaires soient définies de façon concrète. Le Mouvement des Non-Alignés est prêt à aider les Nations unies dans ce projet important.

Monsieur le président,
chers amis et chers collègues,

L’instauration de la paix et d’une vie agréable pour toute l’humanité est une mission historique et possible. Dieu ne nous a pas laissés seuls et l’a promis, car le contraire serait le rejet de Sa sagesse.

Il nous a promis qu’un homme amoureux des gens et de la justice, l’Imam Mahdi (AS), l’être parfait, viendrait avec Jésus (AS) et les justes, pour aider grâce aux possibilités qui existeront j’insiste sur ce point, les hommes et les femmes de mérite de tous les peuples à réaliser leurs slogans et les dirigera de façon durable et glorieuse.

La parousie de l’Imam (AS) est un commencement et une résurrection, et sera le début d’une paix durale, d’une véritable sécurité et d’une vie véritable. Sa venue marquera la fin de l’oppression, de la pauvreté, des injustices, et sera le début de la justice, de l’amour et de la fraternité. Il viendra pour faire épanouir les aptitudes humaines et instaurer une joie authentique et durable.

Il viendra pour faire disparaitre l’ignorance et les préjugés, et ouvrir la voie à la science, la sagesse et la participation de tous à la gestion mondiale.
Il viendra pour offrir à tous les humains, la liberté, la dignité et l’amour.
Il viendra pour faire gouter le plaisir d’être des humains et de vivre de façon humaine.
Il viendra pour nouer les mains, les cœurs et les idées pures, et les mettre au service de la sécurité, du bien être et du bonheur de l’humanité.
Il viendra pour que toutes les races reviennent dans leur maison paternelle qui est celle d’Adam (AS) et goûtent une union éternelle.

L’Imam Mahdi (AS), Jésus (AS) et les justes ne s’imposeront pas par la guerre et la force, mais par le réveil de la pensée et le développement de l’amour, seront l’annonce d’un nouvel avenir pour l’humanité rempli de connaissances et de liberté, et réchaufferont le corps froid et glacé de l’humanité.

Le Sauveur offrira le printemps au monde car il est le printemps qui délivrera l’humanité de l’ignorance, de la pauvreté et des guerres. Nous pouvons déjà sentir le parfum de ce printemps de l’humanité dont nous sommes à l’aube et qui ne concerne pas une race, un peuple ou une idéologie particulière. Son règne s’étendra de l’Occident à l’Orient, et dans tous les continents. Il représentera le printemps de tous les amoureux de la justice et des fidèles des prophètes divins. Il est le printemps de l’humanité et la joie de cette époque. Tous ensemble, agissons pour sa venue dans l’union et la coopération, ouvrons-lui la voie et abreuvons l’humanité assoiffée de justice.

Vive le printemps, vive le printemps et encore vive le printemps.

Merci de votre attention.

Version française : M Devolder

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.

Extension de la guerre du gaz au Levant
« Sous nos yeux »
Extension de la guerre du gaz au Levant
par Thierry Meyssan
Un djihad mondial contre les BRICS ?
Le nouveau « califat » du XXIe siècle
Un djihad mondial contre les BRICS ?
par Alfredo Jalife-Rahme
Le « Kurdistan », version israélienne
« Sous nos yeux »
Le « Kurdistan », version israélienne
par Thierry Meyssan
Ukraine, objectif centré
« L’art de la guerre »
Ukraine, objectif centré
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
Barack Obama sur la situation en Ukraine et à Gaza
Barack Obama sur la situation en Ukraine et à Gaza
par Barack Obama, Réseau Voltaire
 
Gaza : le gaz dans le viseur
« L’art de la guerre »
Gaza : le gaz dans le viseur
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
Discours inaugural du président Bachar el-Assad
Discours inaugural du président Bachar el-Assad
par Bachar el-Assad, Réseau Voltaire
 
L'ultimatum de l'UE contre la Russie
« Horizons et débats », 14e année, n° 14, 7 juillet 2014
L’ultimatum de l’UE contre la Russie
Partenaires