Réseau Voltaire

Fox News confirme la continuation des prisons secrètes de la CIA

+

Selon Fox News, la maîtresse de David Petraeus aurait laissé fuiter le 26 octobre des informations classifiées relative à l’attaque du consulat des Etats-Unis à Benghazi. Paula Broadwell a révélé que l’annexe du consulat était la plus importe base de la CIA en Afrique du Nord et qu’elle servait de prison secrète [1].

La chaîne néo-conservatrice établit un lien entre cette fuite et la démission forcée du directeur général de la CIA, au motif de cette liaison extra-conjugale.

Cette interprétation des faits est insuffisante en ce qu’elle ne rend pas compte du chantage dont David Petraeus a été l’objet. Il est beaucoup plus probable que cette information est publiée pour faire du perdant un bouc-émissaire. Quoi qu’il en soit, l’information citée est de première importance.

Le 22 janvier 2009, le président Obama a officiellement mit fin aux prisons secrètes et à la torture en promulguant l’Executive Order 13491 - Ensuring Lawful Interrogations. Pourtant, il est de notoriété publique que rien n’a changé sur le fond. Les confidences de Paula Broadwell en sont la première confirmation.

[1] « Petraeus mistress may have revealed classified information at Denver speech on real reason for Libya attack », par Jennifer Griffin et Adam Housley, Fox News, 12 novembre 2012.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.