Réseau Voltaire

Qatar : le poète Mohammed al-Ajami condamné à la prison à vie

+

À l’issue d’un procès secret, cinq fois reporté, le célèbre poète qatari Muhammad Ibn al-Dheeb al-Ajami a été condamné à la réclusion à perpétuité pour « avoir insulté le régime, diffamé le prince héritier Tamin et attaqué la constitution » (sic).

Le chef d’accusation est secret. Il semble que le régime lui reproche le Poème du jasmin, incluant le vers « Nous sommes tous des Tunisiens face à une élite oppressive ».

Le poète a déjà été assigné à cinq mois de confinement solitaire absolu.

De très nombreux poètes et intellectuels arabes s’étaient mobilisés pour sa libération.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.