Réseau Voltaire

Laurent Fabius refuse de prononcer le nom de famille du président syrien

+

Le 17 août 2012, le ministre français des Affaires étrangères déclarait : « Après avoir entendu les témoignages bouleversants des personnes ici (...) quand on entend ça et je suis conscient de la force de ce que je suis en train de dire : M. Bachar el-Assad ne mériterait pas d’être sur la terre ».

Ces propos, contraires aux principes diplomatiques les plus élémentaires, avaient été interprétés comme un appel au meurtre de la part d’un pays qui a aboli la peine de mort.

Les nouvelles consignes de communication de M. Fabius sont désormais de ne plus prononcer le nom de famille du président de la République arabe syrienne, Bachar el-Assad. Lors de toutes leurs interventions publiques, le ministre et ses porte-parole le désignent désormais familièrement comme « Bachar ».

Réseau Voltaire International

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.