Réseau Voltaire

Les Frères musulmans s’opposent à la Convention contre les violences faites aux femmes

+

L’Union internationale des savants musulmans (organe de la Confrérie des Frères musulmans) a adressé, le 1er mars 2013, une lettre aux dirigeants des États musulmans leur enjoignant de soumettre désormais la signature de traités à leur avis religieux.

Les Frères musulmans veulent prioritairement faire échec au projet actuellement en discussion aux Nations Unies de Convention internationale pour l’élimination des violences faites aux femmes. La lettre, cosignée par cheikh Yusuf Al Qaradawi (président de l’IUIS et conseiller spirituel de la chaîne Al-Jazeera) et cheikh Ali Qaradaghi (secrétaire général de l’IUIS), précise que les Frères partagent l’objectif d’élimination des violences faites aux femmes, mais rejettent certains articles qui contreviennent à la charia.

Soutenue par le Royaume-Uni et le Qatar, la Confrérie des Frères musulmans exerce le pouvoir à Gaza, en Égypte, en Libye, en Tunisie, et partiellement au Maroc. La Confrérie est également majoritaire au sein de la Coalition nationale syrienne.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.