Réseau Voltaire

BP pourrait être à son tour victime des sanctions contre l’Iran

+

British Petroleum pourrait être contraint d’interrompre prochainement l’exploitation de nombreux puits de pétrole en mer du Nord, indique le Wall Street Journal. Il s’agirait d’une catastrophe financière à la fois pour BP et pour le Royaume-Uni.

En 2010, BP avait été obligé d’interrompre l’exploitation du champ pétrolier Rhum en application des sanctions onusiennes contre l’Iran. L’un de ses partenaires est en effet une filiale de la compagnie nationale iranienne. Or, il semble techniquement impossible aujourd’hui de poursuivre l’exploitation du champ Bruce du fait de l’arrêt de celle de Rhum.

De nombreuses sociétés européennes sont ainsi victimes des sanctions imposées à la demande d’Israël contre l’Iran.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.