Réseau Voltaire

Israël bombarde un centre de recherche syrien

+

Des chasseurs bombardiers israéliens ont tiré, depuis l’espace aérien libanais qu’ils avaient violés, des roquettes sur le centre de recherche de Jamraya.

Comme le 10 janvier dernier, Israël a affirmé avoir visé des armes destinées au Hezbollah.

Cependant, le 10 janvier, les autorités militaires syriennes avaient affirmé qu’Israël avait en réalité détruit des matériels de transmission qui avaient été confisqués aux jihadistes et se trouvaient à l’étude dans le centre de recherche. Cette fois, elles indiquent que le raid visait à briser le siège des groupes armés d’Al-Ghioucha Al-Charghiya. La télévision iranienne évoque la destruction d’un des avions israéliens. La télévision israélienne parle de deux avions détruits.

L’attaque de ce matin était sensible dans toute la ville. Il n’y a par contre aucune confirmation d’un raid similaire dans la nuit du 3 au 4 mai, tel qu’évoqué par la presse atlantiste.

Ajout : Prensa Latina évoque plus de 300 morts, aussi bien militaires que civils. Certains auteurs parlent de chiffres très supérieurs.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.