Réseau Voltaire

La Bulgarie ne tient pas le Hezbollah responsable de l’attentat de Burgas

+

Le ministre bulgare des Affaires étrangères, Kristian Vigenine (photo), a déclaré que son pays ne tenait aucune preuve certaine de l’implication du Hezbollah dans l’attentat contre un autobus israélien à Burgas.

Selon le ministre, cette affaire ne saurait fonder l’inscription par l’Union européenne du Hezbollah sur la liste des organisations terroristes.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.