Réseau Voltaire

En Syrie, les « rebelles » ne manquent plus d’armes, mais d’hommes

+

Alors que le sort des armes s’est renversé en Syrie et que l’Armée arabe syrienne a libéré la zone de Qoussair (photo), le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, appelle à livrer d’urgence des armes aux rebelles pour ré-équilibrer le rapport des forces.

Cependant, la déroute des groupes armés est telle que la livraison d’armes ne changerait pas grand chose. Ce sont des hommes dont les « rebelles » ont besoin, et il ne s’en presse plus beaucoup à venir mourir en Syrie.

Dans ces conditions, la France fait obstacle à le tenue de la conférence de paix de « Genève 2 ».

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.