Réseau Voltaire

L’attentat de Buenos-Aires (1994) aurait été fomenté par l’ex-ministre de l’Intérieur

+

La Cour d’appel de Buenos Aires a ouvert une enquête sur le rôle joué par l’ex-ministre de l’Intérieur, Carlos Vladimir Corach [photo], dans l’attentat perpétré contre l’Association mutelle israélite argentine (AMIA), le 18 juillet 1994.

Ce jour-là une explosion dévastait le bâtiment, faisant 85 morts et plus de 300 blessés. L’attentat était rapidement imputé au Hezbollah et à l’Iran. Il sert depuis à Israël pour accuser le réseau de résistance libanais et l’État iranien de « terrorisme international », ce que les deux entités démentent.

À l’initiative d’Oscar Abdura Bini, le médecin de l’ex-présidente Zulema Yoma Menem, plusieurs actions judiciaires ont été conduites durant une vingtaine d’années pour revoir le procès. En 2006, une médiation avait été envisagée entre le magistrat instructeur et les prévenus pour les auditionner en Suisse, mais le réseau de résistance libanais et l’Iran avaient décliné l’offre.

Il apparaît aujourd’hui que l’ex-ministre de l’Intérieur, Carlos Vladimir Corach, aurait versé 400 000 dollars à Carlos Telleldin pour qu’il réalise l’attentat. M. Corach aurait la double nationalité israélo-argentine.


- Washington veut réécrire les attentats de Buenos-Aires, par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 13 juillet 2006.
- « ¿Musulmanes o pista israelí ? » (La piste musulmane ou israélienne ?), par José Petrosino et Oscar Abudara Bini, Red Voltaire, 22 juillet 2006.
- « L’AJC accuse le Hezbollah des attentats de Buenos-Aires, malgré l’arrêt de la Cour suprême argentine », Réseau Voltaire, 12 août 2006.
- « Se acusa a los musulmanes de los ataques a AMIA y la embajada de Israel sin pruebas » (Les Mulsulmans accusés sans preuve d’avoir perpétrer les attentats contre l’AMIA et l’ambassade d’Israël), par Juan Gabriel Labaké, Red Voltaire, 4 septembre 2006.
- L’Effroyable Imposture 2 - Manipulations et désinformations, par Thierry Meyssan, Éditions Alphée - Jean Paul Bertrand, 2007.
- « Des attentats sous fausse bannière en Argentine : 1992 et 1994 », par Adrian Salbuchi, James Fetzer, Réseau Voltaire, 9 novembre 2009.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Les animateurs du réseau sont tous bénévoles.
- Auteurs : diplomates, économistes, géographes, historiens, journalistes, militaires, philosophes, sociologues... vous pouvez nous adresser vos propositions d’articles.
- Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez participer à la traduction des articles.