Réseau Voltaire

Pour le CRS, les conséquences régionales d’une guerre contre la Syrie sont difficiles à prévoir

+
JPEG - 10.6 ko

Alors que le Congrès des États-Unis est appelé à se prononcer sur une possible guerre contre la Syrie, le service de recherche du Congrès publie une étude sur cette option.

Outre qu’elle répond à diverses questions de procédure sur les armes chimiques, les pouvoirs de guerre, le coût éventuel d’une guerre etc, elle évalue les possibilités de régionalisation : actions de l’Iran et du Hezbollah contre Israël. Le document conclue qu’Israël est en capacité d’intercepter une partie des missiles ennemis et que les États-Unis devraient peut-être alors étendre leurs bombardements au Liban et à l’Iran.

Il ressort de cette lecture que de très nombreuses questions sur les implications régionales sont difficilement prévisibles et potentiellement extrêmement dangereuses.

Possible U.S. Intervention in Syria : Issues for Congress, par Jeremy M. Sharp et Christopher M. Blanchard, Congressional Research Service, 3 septembre 2013.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.