Réseau Voltaire

Quelques liens entre l’administration Obama et les Frères musulmans

+

Plusieurs éléments ont été publiés sur des liens humains entre l’administration Obama et les Frères musulmans. Ils permettent de mieux comprendre le rôle joué par la Confrérie dans le « printemps arabe ».

- 1. Le jour de sa prise de fonction, le président Obama a invité Ingrid Mattson a dire une prière à la Cathédrale nationale, en sa qualité de présidente de l’Islamic Society of North America (ISNA), l’association des Frères et Soeurs aux États-Unis.

- 2. L’assistante de l’ex-secrétaire d’État Hillary Clinton, Huma Abedin (épouse de l’ancien représentant Anthony Weiner), est la fille de Saleha Abedin, directrice de la branche féminine de la Confrérie et collaboratrice de l’épouse de l’ex-président égyptien Mohamed Morsi.

- 3. Jusqu’en 2012, un des responsables du projet sur le climat de la Clinton Foundation, Gehad el-Haddad, était le fils d’un des dirigeants mondiaux de la Confrérie. Il partageait son temps entre la Clinton Foundation et son travail de conseiller politique des Frères égyptiens. Après avoir quitté la Fondation, il a organisé l’invitation du président Morsi par celle-ci.

- 4. L’un des membres du Conseil consultatif de Sécurité de la Patrie, Mohamed Elibiary, est un Frère musulman.

- 5. Deux sources différentes affirment que le demi-frère du président Obama, Abon’go Malik Obama (photo), serait membre des Frères musulmans.
Juste après le coup d’État militaire qui a renversé le président Mohamed Morsi et l’interdiction de la Confrérie en Égypte, Saad Al-Shater, fils du numéro 2 des Frères en Égypte, a déclaré que le président Obama était directement impliqué dans le soutien à la Confrérie et que celle-ci disposait de documents pouvant le faire condamner aux États-Unis.
Puis, la vice-présidente de la Cour constitutionnelle, Tahani al-Gebali, a indiqué à la télévision égyptienne qu’Abon’go Malik Obama était le trésorier de l’œuvre missionnaire des Frères au Soudan (dont le président Omar el-Béchir est membre d’une branche de la Confrérie).

- 6. En avril 2009, une délégation officielle de la Confrérie a été reçue secrètement par le président Obama à la Maison-Blanche, a révélé le quotidien Al-Masry Al-Youm (Égypte).

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.

L'Otan et le « putsch » turc
« L’art de la guerre »
L’Otan et le « putsch » turc
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
404. Critique de l'École économique de Chicago
« Horizons et débats », n°18, 22 août 2016
Critique de l’École économique de Chicago
Partenaires
 
403. Le modèle suisse de coopération
« Horizons et débats », n°17, 8 août 2016
Le modèle suisse de coopération
Partenaires
 
402. Guerre froide ou amitié européenne ?
« Horizons et débats », n°16, 25 juillet 2016
Guerre froide ou amitié européenne ?
Partenaires