Réseau Voltaire

Erdoğan attaque Gülen publiquement

+

Au cours d’un entretien télévisé, le 20 novembre 2013, le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdoğan, a confirmé son projet de reprendre le contrôle étatique du système scolaire. À cette occasion, il s’en est pris clairement au mouvement islamiste de Fethullah Gülen, le Hizmet, qui dispose de très nombreuses écoles proposant des classes préparatoires aux grandes écoles et universités.

M. Erdoğan, un « ancien » Frère musulman, est parvenu au pouvoir en unissant au sein de l’AKP les différentes factions islamistes, dont celle de Fethullah Gülen. Au demeurant, le Premier ministre a déjà publiquement repris son adjoint, Bülent Arınç, réputé proche du Hizmet comme le président Abdullah Gül.

M. Erdoğan fait le pari d’une influence politique réduite de Fethullah Gülen. Le maître ne serait plus en mesure d’influencer profondément l’élection présidentielle. Simultanément, l’AKP a débuté une campagne contre Bülent Keneş, rédacteur en chef du journal en anglais édité par le Hizmet, Today’s Zaman.

Au vu de ses échecs internationaux, Recep Tayyip Erdoğan semble concentrer désormais son énergie à la reprise du contrôle de sa majorité parlementaire.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.