Réseau Voltaire

Le ministre de la Justice du Koweït, financier d’Al-Qaïda

+

Les autorités états-uniennes ont exprimé leur profonde inquiétude après la nomination de Nayef al-Ajmi comme ministre de la Justice et des affaires islamiques du Koweït.

Selon le sous-secrétaire du Trésor chargé de la lutte contre le terrorisme, David S. Cohen, le ministre serait une figure du financement international du jihad et encouragerait les dons à Al-Qaïda en Syrie. Plusieurs centaines de millions de dollars auraient été offertes par des associations et des personnalités koweïtiennes depuis le début du conflit, faisant du pays le principal contributeur privé de la guerre.

Face à la pression, Nayef al-Ajmi a démissionné début avril, mais le gouvernement vient de rejeter sa décision. Il est donc toujours ministre.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.

La Chine dresse la table de l'ordre financier mondial
Sommet de la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures
La Chine dresse la table de l’ordre financier mondial
par Ariel Noyola Rodríguez
Le crépuscule de l'Otan
Le crépuscule de l’Otan
par Thierry Meyssan
Entretien télévisé du 14 juillet 2016
Entretien télévisé du 14 juillet 2016
par François Hollande, Réseau Voltaire
 
Le pacte d'acier Otan-UE
« L’art de la guerre »
Le pacte d’acier Otan-UE
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
Déclaration commune OTAN-UE
Déclaration commune OTAN-UE
par Donald Tusk,Jean-Claude Juncker,Jens Stoltenberg, Réseau Voltaire