Réseau Voltaire

La France interdit aux Syriens vivant sur son sol d’élire leur président

+

Le 3 juin, les citoyens syriens sont appelés à élire démocratiquement leur président de la République. Les Syriens résidant à l’étranger peuvent s’acquitter de leur devoir électoral dans leurs ambassades et consulats.

Cependant, le gouvernement français a informé l’ambassade de Syrie à Paris qu’il lui interdisait formellement de procéder à des opérations de vote sur son territoire.

Le gouvernement français a qualifié cette élection démocratique de « farce ». Il considère que ce n’est pas aux Syriens d’élire leur président, mais qu’un gouvernement de transition doit être désigné par les grandes puissances lors d’une conférence internationale.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.