Réseau Voltaire

La Maison-Blanche s’oppose à une invasion de la Syrie par les Kurdes d’Irak

+

Recevant Masoud Barzani, le président du Gouvernement régional kurde d’Irak, à la Maison-Blanche, le 5 mai 2015, le président Barack Obama et le vice-président Joe Biden ont martelé leur soutien à un Irak uni et fédéral, c’est-à-dire leur opposition au projet de création d’un Kurdistan indépendant. L’Exécutif états-unien a mis en garde les Kurdes pro-israéliens face à toute initiative.

Depuis quelques mois, le Gouvernement régional kurde d’Irak prépare avec l’aide d’Israël une invasion du Nord de la Syrie et la réalisation du plan Robin Wright. Ce projet de « remodelage de la Syrie et de l’Irak », imaginé pour le Pentagone, a été publié en septembre 2013 et partiellement mis en œuvre, notamment par l’Émirat islamique [1]. Il prévoit la création d’un Sunnistan et d’un Kurdistan à cheval sur les deux pays.

Le général Joseph Dunford, qui vient d’être nommé chef d’état-major interarmes des États-Unis, avait plusieurs fois alerté en 2014 le président Obama sur les graves conséquences du plan de soutien à l’Émirat islamique.

En relançant la guerre par ses Kurdes interposés, Tel-Aviv tente de faire échouer l’accord entre Washington et Téhéran.

La Turquie est absolument opposée au plan Wright qui déboucherait immanquablement sur sa propre partition. Aussi le président Recep Tayyip Erdoğan a-t-il multiplié les engagements auprès de ses propres Kurdes pour qu’ils déposent les armes. Dans le cas où Erbil et Tel-Aviv lanceraient une quatrième guerre contre la Syrie, Ankara pourrait basculer du côté de Damas.

[1] “Imagining a Remapped Middle East”, Robin Wright, The New York Times Sunday Review, September 28, 2013.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.