Réseau Voltaire

Le général Dunford désigne la Russie comme menace principale

+

Lors de son audition par la Commission sénatoriale des Forces armées en vue de la confirmation de sa nomination comme chef d’état-major interarmes, le général Joseph Dunford a désigné la Russie comme menace principale pour les États-Unis.

Lors de l’audition du 9 juillet 2015, qui était étonnamment courtoise, le général n’a pas hésité à contredire la National Security Strategy du président Obama. Selon lui, ce ne sont ni les terroristes de Daesh, ni le réarmement chinois qui posent problème aux États-Unis, mais la force nucléaire russe.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.

L'Otan et le « putsch » turc
« L’art de la guerre »
L’Otan et le « putsch » turc
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
404. Critique de l'École économique de Chicago
« Horizons et débats », n°18, 22 août 2016
Critique de l’École économique de Chicago
Partenaires
 
403. Le modèle suisse de coopération
« Horizons et débats », n°17, 8 août 2016
Le modèle suisse de coopération
Partenaires
 
402. Guerre froide ou amitié européenne ?
« Horizons et débats », n°16, 25 juillet 2016
Guerre froide ou amitié européenne ?
Partenaires