Réseau Voltaire

Le Royaume-Uni et la France bombardent Daesh en Syrie

+

Contrairement à leurs déclarations publiques, le Royaume-Uni et la France participent aux bombardements de la Coalition anti-Daesh en Syrie.

Les deux États européens prétendaient jusqu’ici n’être impliqués qu’en Irak. Cependant, un document du ministère britannique de la défense obtenu par l’association Reprieve atteste de l’engagement des forces de Sa Majesté. Tandis que l’intervention du ministre de la Défense, Michael Fallon, pour répondre aux critiques de l’opposition à la Chambre des Communes ne laisse guère de doute sur la présence française.

De son côté, le porte-parole de la Coalition a nié que son état-major soit coordonné, directement ou indirectement, avec celui de l’Armée arabe syrienne. Cependant cette déclaration, qui visait à maintenir l’honneur de Londres et de Paris toujours opposés à Damas, a été contredite par le porte-parole du PYG (Kurdes de Syrie). Selon lui, la coordination entre les deux états-majors est assurée par la partie kurde syrienne qui prévient Damas des plans de vol de la Coalition de sorte que ses avions puissent circuler sans être abattus.

JPEG - 53.7 ko
Caricature publiée dans The Independent du 20 juillet 2015.

Documents joints

 
Document publié par Reprieve
(PDF - 115.6 ko)
 
Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.