Réseau Voltaire

Le rôle de la famille Erdoğan au sein de Daesh

+

Pour soigner les jihadistes blessés de Daesh, le président Erdoğan a mis en place un hôpital secret, en dehors des zones de combat, sur le territoire turc à Şanlıurfa.

La ville abrite déjà un camp d’entraînement secret d’al-Qaïda [1].

Les blessés sont transportés en véhicules militaires par le MIT (services secrets).

La supervision de l’hôpital est assurée par Sümeyye Erdoğan, fille du président Recep Tayyip Erdoğan (photo) [2], par ailleurs responsable des relations internationales de l’AKP (parti islamiste).

Par ailleurs, selon le porte-parole du CHP (parti socialiste), Gürsel Tekin, le pétrole brut volé par Daesh est désormais exporté par BMZ Ltd, la compagnie maritime de Bilal Erdoğan, fils du président Recep Tayyip Erdoğan, en violation de la résolution 2170 du Conseil de sécurité des Nations unies [3].

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.

L'Otan et le « putsch » turc
« L’art de la guerre »
L’Otan et le « putsch » turc
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
404. Critique de l'École économique de Chicago
« Horizons et débats », n°18, 22 août 2016
Critique de l’École économique de Chicago
Partenaires
 
403. Le modèle suisse de coopération
« Horizons et débats », n°17, 8 août 2016
Le modèle suisse de coopération
Partenaires
 
402. Guerre froide ou amitié européenne ?
« Horizons et débats », n°16, 25 juillet 2016
Guerre froide ou amitié européenne ?
Partenaires