Réseau Voltaire

Le général Allen présente sa démission (Bloomberg)

+

Selon l’agence Bloomberg, le général John Allen, envoyé spécial du président Obama auprès de la Coalition internationale contre Daesh, a présenté sa démission et devrait être remplacé d’ici un mois [1].

L’agence présente cette nouvelle comme une mauvaise surprise pour le président Obama dans une période où les Nations unies envisagent une action globale contre le terrorisme.

En réalité, le général John Allen s’oppose à tout accord avec l’Iran et avec la Russie. Depuis un an, il a tout fait pour soutenir l’Émirat islamique, organisant de nombreux parachutages d’armes. Ce n’est que depuis la signature de l’accord entre Washington et Téhéran, le 14 juillet 2015, qu’il a effectivement conduit des actions contre les terroristes.

La démission de John Allen atteste que le président Obama nettoie son administration et poursuit sa politique d’alliance avec Téhéran et Moscou.

Nous avons expliqué les complots des généraux David Petraeus et John Allen et de leurs amis du Center for a New American Security [2]. Le président Obama a tenté de se débarrasser d’eux au lendemain de sa réélection, en novembre 2012 [3]. Il avait alors réussi à faire tomber le directeur de la CIA, et à écarter John Allen du commandement de l’Otan mais avait été contraint de le garder avec lui [4]. Il avait provisoirement renoncé à son projet avec la Russie et s’était concentré durant trois ans sur sa diplomatie vers l’Iran, laissant ses adversaires organiser la reprise de la guerre en Syrie et le coup d’État en Ukraine. En août 2014, John Allen semblait faire amende honorable et publiait une tribune libre contre Daesh [5]. Il était alors nommé à la tête de la coalition et reprenait immédiatement son œuvre de sabotage [6]. Dans un dernier sursaut, après la signature de l’accord avec Téhéran, John Allen tentait de jouer la Turquie contre son propre pays [7], mais échouait à imposer la création d’une zone de non-survol pour abriter Daesh. Une enquête interne était alors ouverte au Pentagone pour déterminer qui truquait les rapports de Renseignement du CentCom et de la Coalition [8]. Acculé, le général Allen décida de présenter sa démission.

Attention, le départ d’Allen ne suffira pas à clore ce chapitre peu glorieux : Jeffrey Feltman reste le numéro 2 de l’Onu [9].

[1] “Obama’s Islamic State War Czar Stepping Down”, Josh Rogin & Eli Lake, Bloomberg, September 22, 2015.

[2] « Le CNAS, version démocrate de l’impérialisme conquérant », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 6 janvier 2015.

[3] « Obama II : la purge et le pacte », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 27 novembre 2012.

[4] « Après Petraeus, le prochain SACEUR sous investigation », Réseau Voltaire, 13 novembre 2012.

[5] “Destroy the Islamic State Now”, John Allen, Defense One, August 20, 2014.

[6] « L’incroyable plan de "paix" US pour la Syrie », par Thierry Meyssan, Al-Watan (Syrie), Réseau Voltaire, 29 décembre 2014.

[7] « La tentative Allen-Erdoğan de sabotage de l’accord de paix USA-Iran », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 31 juillet 2015. « Syrie : Obama désavoue le général Allen et le président Erdoğan », Réseau Voltaire, 28 juillet 2015.

[8] « Stewart, Brennan et Cardillo dénoncent les manipulations du Renseignement au Pentagone », Réseau Voltaire, 12 septembre 2015.

[9] « Deux épines dans le pied d’Obama », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 31 août 2015.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.

La Chine dresse la table de l'ordre financier mondial
Sommet de la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures
La Chine dresse la table de l’ordre financier mondial
par Ariel Noyola Rodríguez
Le crépuscule de l'Otan
Le crépuscule de l’Otan
par Thierry Meyssan
Entretien télévisé du 14 juillet 2016
Entretien télévisé du 14 juillet 2016
par François Hollande, Réseau Voltaire
 
Le pacte d'acier Otan-UE
« L’art de la guerre »
Le pacte d’acier Otan-UE
par Manlio Dinucci, Réseau Voltaire
 
Déclaration commune OTAN-UE
Déclaration commune OTAN-UE
par Donald Tusk,Jean-Claude Juncker,Jens Stoltenberg, Réseau Voltaire