Réseau Voltaire

Lettre du Royaume-Uni au Conseil de sécurité (bombardements en Syrie)

| Londres (Royaume-Uni)
+
JPEG - 42.8 ko

Conformément aux dispositions de l’Article 51 de la Charte des Nations Unies, et comme suite à notre lettre en date du 25 novembre 2014 (S/2014/851), je vous écris pour informer le Conseil de sécurité que le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, exerçant son droit naturel de légitime défense individuelle et collective, a mené des opérations militaires en Syrie contre le prétendu État islamique d’Iraq et du Levant (EIIL).

Le 21 août 2015, les forces armées britanniques ont effectué une frappe aérienne de précision contre un véhicule de l’EIIL à bord duquel voyageait un individu dont on savait qu’il préparait et dirigeait activement des attaques armées contre le Royaume-Uni. Par cette frappe, le Royaume-Uni a exercé de façon nécessaire et proportionnée son droit de légitime défense individuel.

Comme nous l’avions indiqué dans notre lettre du 25 novembre 2014, l’EIIL mène une agression armée continue contre l’Iraq et toute mesure prise à son encontre en Syrie est légale dans le cadre de la légitime défense collective de l’Iraq.

Je vous prie de bien vouloir faire distribuer le texte de la présente lettre comme document du Conseil de sécurité.

Référence Onu : S/2015/688

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.