Réseau Voltaire

Washington envisage la restauration de la monarchie en Libye

+

Le New York Times évoque la possibilité de restauration de la monarchie en Libye pour sortir le pays du chaos actuel [1].

En 2011, le plan initial de l’Otan prévoyait de porter le roi Mohammed el-Senussi au pouvoir (photo). Washington avait d’ailleurs choisi comme drapeau de la « révolution » celui de l’ancien roi Idriss, collaborateur historique des Anglo-Saxons contre les mouvements nationalistes arabes. Ce projet était soutenu par la Cyrénaïque, mais violemment rejeté par la Tripolitaine et le Fezzan.

Installé au pouvoir à Benghazi par l’armée britannique, le roi Idriss était l’émir de l’Ordre Sénussi, une confrérie soufie née en Arabie saoudite et très proche du wahhabisme.

[1] “A Radical Idea to Rebuild a Shattered Libya : Restore the Monarchy”, Declan Walsh, The New York Times, February 24, 2016.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.