Réseau Voltaire

La France décore le prince Mohammad Ben Nayef

+

Le président de la République française, François Hollande, a décoré le 4 mars 2016, Mohammad Ben Nayef, prince héritier d’Arabie saoudite, de la Légion d’honneur.

Ancien ministre de l’Intérieur, le prince Mohammed —qui a fait interner des milliers d’opposants sans jugement— a la réputation d’être particulièrement dur, quoique moins corrompu que la plupart des dirigeants de son pays. Il est réputé avoir mis de l’ordre parmi les groupes jihadistes. Depuis février 2014, il gère le dossier syrien, dont le soutien aux groupes armés y compris Daesh.

L’Élysée s’est abstenu d’annoncer cette remise de décoration et de communiquer à son sujet. L’événement n’est connu que depuis sa divulgation par Riyad.

Le 11 mars 2016, le magazine Causette a publié les échanges de mails suivant :

Mercredi 2 mars à 7 h 04
De : Bertrand Besancenot [ambassadeur de France en Arabie saoudite, ndlr]
A : David Cvach [conseiller de François Hollande pour le Moyen-Orient, ndlr]
Cc : Laurent Stefanini [chef du protocole de l’Élysée, ndlr], […] Jérôme Bonnafont [directeur de la section Afrique du Nord et Moyen-Orient du cabinet de Jean-Marc Ayrault, ministère des Affaires étrangères, ndlr], […]

Objet : TTU : décoration du prince héritier d’arabie Saoudite

Cher David, je me permets de t’envoyer la copie jointe de la proposition de décoration pour le prince Mohamed ben Nayef.
Je sais que certains s’interrogent sur l’opportunité de décorer maintenant le prince héritier, peu de temps après la campagne médiatique contre l’Arabie Saoudite en France.
Certes, le royaume n’a pas bonne presse, mais je crains que l’amélioration de son image prenne du temps... En revanche, l’accueil à Paris du prince Mohamed ben Nayef est importante à plusieurs titres :
- Confirmation de la pérennité de notre partenariat stratégique à un moment sensible de la situation au Moyen Orient
- Reconnaissance du rôle personnel éminent du prince dans la lutte contre le terrorisme, qui est une priorité nationale partagée
- Nécessité de conserver la dynamique de renforcement de notre coopération bilatérale pour conforter nos prospects civils et militaires C’est aussi un geste envers le prochain Roi d’Arabie Saoudite. C’est dans ce contexte qu’il me parait indispensable de répondre à sa demande de recevoir la Légion d’Honneur, à un moment où il souhaite renforcer sa stature internationale. Ce serait un bon incitatif à jouer avec la France.

Merci cher David de ta compréhension.

Amitiés

Bertrand

2 mars à 7 h 14
De : Jérôme Bonnafont
A : David Cvach et Bertrand Besancenot
Cc : Laurent Stefanini, […]

Objet : RE : TTU : décoration du prince héritier d’arabie Saoudite

Vu d’anmo [section Afrique du Nord - Moyen-Orient du ministère des Affaires étrangères, ndlr] aucune raison de ne pas le faire : il faut que ce soit discret vis a vis des medias mais sans dissimulation, si nous ne le faisons pasce sera vu comme un camouflet et si on nous interroge on repondra lutte contre daech et partenariat economique et strategique. Rajoutons, pour faire bonne mesure, des elements droit de lhomme dans les elements se langage bien sur.

2 mars à 7 h 21
De Laurent Stefanini
À : Jérôme Bonnafont, David Cvach, Bertrand Besancenot, […]
Cc : […]

Objet : RE : TTU : décoration du prince héritier d’arabie Saoudite

Aucune objection du Protocole non plus. C’est un choix d’opportunité politique. Je comprends que le niveau serait Grand Officier de la Légion d’Honneur. LS

2 mars à 9 h 43
De : David Cvach
A : Laurent Stefanini, Jérôme Bonnafont, Bertrand Besancenot, […]
Cc : […]

Objet : RE : TTU : décoration du prince héritier d’arabie Saoudite

Bertrand - comme tu sais mais pour l’info de tous, Jacques [Audibert, conseiller diplomatique de François Hollande, ndlr] interroge le PR [Président de la République, ndlr]. Je vous dis le verdict. D

2 mars à 12 h 53
De : David Cvach
A : Laurent Stefanini, Jérôme Bonnafont, Bertrand Besancenot, […]
Cc : […]

Objet : RE : TTU : décoration du prince héritier d’arabie Saoudite

On fait - c’est le moment je suppose d’acheter des actions MBN...

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.