Réseau Voltaire

Le Pentagone retire les familles de son personnel en Turquie

+

Le Pentagone a décidé, en accord avec le gouvernement turc, de retirer les familles de ses 5 000 hommes déployés sur la base de l’Otan à Incirlik, en Turquie.

Selon le président de la Commission de sécurité de la patrie à la Chambre des représentants, Michael McCaul, six membres de Daesh faits prisonniers par les États-Unis auraient révélé un complot imminent contre les forces états-uniennes en Turquie.

Le 29 janvier 2014, le chef du Renseignement militaire israélien, le général Aviv Kochavi, avait assuré que le MIT turc (services secrets) avaient installé un camp de formation de jihadistes à proximité de la base de l’Otan. Lors du sommet du G20 d’Antalya (15 et 16 novembre 2015), le président russe Vladimir Poutine avait affirmé que Daesh est une organisation terroriste soutenue par une quarantaine d’États, principalement la Turquie.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.