Réseau Voltaire

Tunisie : la conversion d’Ennahdha

+

Le parti politique des Frères musulmans tunisiens, Ennahdha (le mouvement de la Renaissance), a décidé lors de son Xème congrès national, le 22 mai 2016, de séparer ses activités religieuses de ses politiques afin de devenir un « parti civil ».

Au demeurant cette réforme se bornera à ne pas pouvoir cumuler de fonction élective et de responsabilité de prédication. Le parti se définira toujours comme « islamique », il n’abandonne pas ses activités religieuses et continuera à se référer à l’interprétation de la religion par les Frères. En aucun cas le parti ne deviendra laïque, rien sur le fond ne changera.

Pour juger de la sincérité de cette réforme, on se souviendra simplement que l’actuel président du parti, Rached Ghannouchi, participa à la tentative de coup d’État islamique de 1987 et prêcha aux côtés d’Oussama Ben Laden, au Soudan en 1990. Et qu’il ne regrette rien.

Les relations publiques du congrès (y compris l’invitation tous frais payés de plus de cent journalistes étrangers) ont été assurés par le MI6 britannique ; preuve que si les États-Unis ont pris leurs distances avec les Frères musulmans, Londres continue à jouer avec eux.

Le président de la République, Beji Caïd Essebsi (ex-destourien), est venu saluer la « réforme » de l’image du parti en prononçant un discours incluant de nombreuses références religieuses ; signe que les Frères détiennent désormais les principaux pouvoirs en Tunisie.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.