Réseau Voltaire

Recep Tayyip Erdoğan veut développer la race turque

+

Prononçant un discours à l’occasion du 20e anniversaire de la Fondation pour la Jeunesse et l’Éducation, Türgev, le 30 mai 2016, le président Recep Tayyip Erdoğan a appelé ses concitoyens à rejoindre cette organisation. Il a souligné l’importance de ce mouvement dans la formation des jeunes face au terrorisme. Surtout, il a enjoint ses compatriotes à faire des enfants pour développer la Turquie par elle-même.

« Je le dis clairement (...) Nous allons accroître notre descendance (…) On nous parle de contraception, de planning familial. Aucune famille musulmane ne peut avoir une telle mentalité (…) Nous irons dans la voie que Dieu et notre cher prophète nous ont indiquée (…) Dans ce cadre, le premier devoir appartient aux mères », a-t-il affirmé.

Le président Erdoğan, pour qui les vrais Turcs sont de race turco-mongole et de religion musulmane sunnite, a qualifié la contraception de « trahison ».

Le 8 mars, à l’occasion de la Journée de la femme, il avait déjà déclaré que « les femmes sont avant tout des mères ».

Depuis l’arrivée au pouvoir de M. Erdoğan, en 2003, la population turque est passée de 67,8 à 78,7 millions d’habitants.

Réseau Voltaire

Voltaire, édition internationale

Articles sous licence creative commons

Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND).

Soutenir le Réseau Voltaire

Vous utilisez ce site où vous trouvez des analyses de qualité qui vous aident à vous forger votre compréhension du monde. Ce site ne peut exister sans votre soutien financier.
Aidez-nous par un don.

Comment participer au Réseau Voltaire ?

Traducteurs de niveau professionnel : vous pouvez nous aider à rendre ce site accessible dans votre langue maternelle.